L'intimidation

L'intimidation

Contenu fourni par la Coalition pour la prévention de l'intimidation d'Ottawa

Qu'est-ce que l'intimidation?
 L'intimidation est un comportement agressif répété d'une personne mal intentionnée envers une autre personne et se caractérise par un déséquilibre dans le rapport de forces.(Violence Prevention Works, 2013)

 

L'intimidation...

N'est pas une réalité de la vie.

N'est pas naturelle chez les enfants.

N'est pas une conséquence normale du développement.

N'est pas un comportement acceptable.

Les formes d'intimidation

Intimidation physique

Frapper, donner des coups de pieds, pousser, cracher, battre à coups de poing, voler ou endommager des biens.

L'intimidation physique s'attaque au corps et aux biens de l'enfant agressé alors que les formes d'intimidation qui suivent causent des blessures psychologiques. Ces comportements violents, humiliants et de rejet ébranlent et déstabilisent l'enfant agressé, nuisent à son estime de soi et affectent sa perception de sa place dans le monde.

Intimidation verbale

Injurier, se moquer, agacer méchamment, insulter, railler, humilier, menacer, faire des commentaires racistes ou du harcèlement sexuel.

Intimidation sociale

Rouler des yeux devant quelqu'un ou s'en détourner, l'exclure du groupe, inciter les autres à l'ignorer ou à l'exclure, répéter et répandre des rumeurs, créer une situation visant à le ridiculiser, porter atteinte à sa réputation ou briser ses amitiés.

Cyberintimidation

Menacer, harceler, embarrasser, exclure socialement, porter atteinte à la réputation ou briser des amitiés au moyen de courriels, de téléphones cellulaires, de messages texte ou de sites Internet.

Intimidation raciale

Traiter quelqu'un avec mépris en raison de sa race ou de son groupe ethnique, parler en mal d'un groupe culturel, utiliser des injures racistes ou faire des blagues racistes.

Intimidation religieuse

Traiter quelqu'un avec mépris en raison de ses croyances ou de sa religion, parler en mal de croyances ou de groupes religieux, chercher à blesser quelqu'un en l'injuriant ou en faisant des blagues sur ses croyances religieuses.

Intimidation sexuelle

Exclure quelqu'un, le traiter avec mépris ou le rendre mal à l'aise délibérément en raison de son sexe, faire des commentaires ou des blagues sexistes, toucher ou pincer d'une manière inappropriée ou faire des attouchements sexuels, faire des remarques déplacées sur l'orientation ou le comportement sexuels de quelqu'un ou répandre des rumeurs à caractère sexuel à son sujet.

Intimidation des personnes handicapées

Exclure quelqu'un, le traiter avec mépris ou le rendre mal à l'aise délibérément en raison d'un handicap, ou faire des blagues blessantes à ce sujet.

[1] http://www.prevnet.ca/fr/intimidation/formes 
Les signaux d'alarme

Un enfant est peut-être un intimidateur s'il...

  • est agressif et utilise la violence pour régler les conflits;
  • ne manifeste pas d'empathie pour les autres;
  • est manipulateur;
  • est autoritaire;
  • est secret;
  • se procure des objets ou de l'argent de façon inexpliquée;
  • s'emporte vite;
  • ne comprend pas les conséquences de son comportement sur les autres ou ne s'en soucie pas;
  • cède facilement aux pressions exercées par ses camarades;
  • fréquente d'autres intimidateurs;
  • a des camarades au comportement agressif.

Un enfant est peut-être victime d'intimidation s'il...

  • ne veut pas aller à l'école;
  • est anxieux ou craintif;
  • a une attitude négative;
  • a une mauvaise estime de lui;
  • a des douleurs physiques;
  • perd l'intérêt pour ses activités;
  • a de la difficulté à dormir ou est souvent fatigué;
  • n'a pas beaucoup d'amis;
  • connaît une baisse de ses résultats scolaires;
  • a des blessures physiques ou des biens endommagés;
  • menace de se faire du mal ou d'en faire aux autres.
Comment l'aider 

Parlez-lui

  • Avant de parler d'intimidation à votre enfant, posez-vous les questions suivantes :
  • Comment l'aider à rester en sécurité?
  • A-t-il besoin d'aide pour cesser d'intimider les autres?
  • De quelle information ai-je besoin?
  • À qui revient la responsabilité d'agir?
  • Où puis-je obtenir de l'aide?

Élaborer un plan de sécurité

  • Déterminez qui prendra de ses nouvelles et à quel moment.
  • Repérez les endroits sécuritaires.
  • Trouvez des personnes de confiance et des réseaux de soutien.
  • Informez-vous sur les autres ressources et formes d'aide.
Comment intervenir

Enfants VICTIMES d'intimidation

  • Reconnaissez les sentiments de votre enfant et soyez empathique.
  • Montrez-lui à s'affirmer.
  • Inscrivez-le à des cours de développement personnel (p. ex.FRIENDS for life).
  • Ayez de bonnes relations à la maison pour donner l'exemple.
  • Incitez-le à fréquenter plus souvent ses amis, à revenir à la maison accompagné.
  • N'adoptez pas de comportements agressifs qui pourraient servir d'exemple.
  • Faites en sorte que la dénonciation soit sécuritaire.
  • Intervenez.
  • Faites intervenir l'école - parlez-en avec les administrateurs et les enseignants.
  • Recourez à des services de soutien communautaires.
  • Surveillez ce que votre enfant regarde (télé, jeux vidéo, Internet).

Enfants INTIMIDATEURS

  • Concentrez-vous sur le comportement de votre enfant et non sur lui.
  • Veillez à ce que les commentaires positifs soient plus nombreux que les commentaires négatifs (trois fois plus).
  • Réfléchissez à des façons de régler les conflits.
  • Ayez de bonnes relations à la maison et communiquez efficacement pour donner l'exemple.
  • Inscrivez-le à des activités.
  • Surveillez son comportement.
  • Apprenez-lui à faire preuve d'empathie en lui proposant de s'imaginer dans la peau d'une autre personne.

Enfants TÉMOINS d'intimidation

  • Favorisez l'affirmation de soi.
  • Incitez votre enfant à signaler les cas d'intimidation.
  • Expliquez-lui qu'il encourage les comportements d'intimidation s'il les remarque sans les dénoncer.
Comment signaler un cas d'intimidation
 

1. Communiquez d'abord avec l'enseignant, l'entraîneur ou un autre adulte responsable de votre enfant.

2. Si le problème persiste, passez au niveau supérieur (directeur, gestionnaire, superviseur).

3. Fixez une rencontre avec l'organisation.

4. Présentez les faits détaillés par écrit (sauvegardez les messages texte, les courriels, etc.).

5. Élaborez un plan de sécurité avec l'organisation.

6. Informez-vous sur les protocoles et les procédures en cas d'intimidation.

7. Si les mesures prises ne suffisent pas, communiquez avec le surintendant, l'administrateur ou le directeur; dans les cas d'intimidation graves, communiquez avec la police.

8. Demandez de l'aide à l'extérieur de l'école (les écoles peuvent conseiller des ressources). 

 

Quelques conseils à suivre lorsque vous effectuez un signalement

  • Soyez calme et sûr de vous.
  • Sachez quelles questions poser.
  • Adressez-vous aux bonnes personnes.
  • Notez les prochaines étapes et les dates où elles auront lieu.
  • Amassez de l'information et faites vos recherches.
  • Effectuez des suivis.
  • Informez-vous des politiques de l'école et utilisez les procédures appropriées.
  • Prenez des notes détaillées sur chaque conversation.
Qui peut aider?

Services en santé mentale pour les enfants et les jeunes

Ligne de crise pour enfants, jeunes et familles de l'Est de l'Ontario : 613-260-2360 (24 heures sur 24)

Ressources pour les parents

Pour en savoir plus sur l'intimidation

Qu'est-ce que l'intimidation? Quels sont les signes de l'intimidation? Qu'est-ce qu'un témoin? Quelles formes l'intimidation peut-elle prendre?

Avez-vous d'autres questions?

  • Communiquez avec une infirmière en santé publique. Contactez le centre d'information santé publique Ottawa au 613-PARENTS [613-727-3687] (ATS : 613-580-9656) ou par courriel à EtreParentaOttawa@ottawa.ca
 

Contactez Nous