Les cauchemars

Corrine Langill, IA, B.Sc.Inf.

Gestionnaire, Promotion de la santé et prévention des blessures 

Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario

Un cri à vous glacer le sang vous tire d'un sommeil profond. Le cœur battant la chamade, vous entrez pieds nus, en trébuchant, dans la chambre de votre enfant (Aie! Qui a laissé ce Lego par terre?!). « Le monstre me court après! », gémit votre enfant. C'est un  monstre occupé, qui hante les rêves de votre enfant pour la deuxième fois cette semaine. Il est aussi responsable de vos blessures causées par le Lego et de la perte de votre si précieux sommeil.  

Un cauchemar, c'est quoi? Nous avons tous déjà fait des cauchemars et comprenons combien ils peuvent être terrifiants. Malgré tout, ils ne nous font pas de mal. Et ils n'annoncent pas non plus un malheur imminent. Selon les chercheurs, les cauchemars constituent un mélange complexe de souvenirs et d'information que nous avons eus et de sentiments que nous avons ressentis pendant que nous étions éveillés. Parfois, nous faisons des cauchemars sans raison. Mais parfois, ils peuvent être causés par :

  • des événements stressants de la journée;
  • des films d'horreur ou la lecture de livres d'horreur avant de s'endormir;
  • une fièvre élevée ou certains médicaments;
  • des souvenirs douloureux;
  • l'anxiété ou la dépression;
  • une fatigue excessive;
  • de la difficulté à s'endormir ou à rester endormi;
  • des événements traumatisants.

Que pouvez-vous faire pour aider votre enfant?

Votre enfant - peu importe son âge - doit pouvoir trouver du réconfort chez vous quand il se réveille après avoir fait un cauchemar. À cette fin, vous devez entretenir un lien étroit et affectueux avec lui. Ce lien se renforce quand vous :

  • le traitez avec chaleur, affection et compassion;
  • avez des attentes raisonnables à l'égard de son comportement, en fonction de son âge;
  • montrez que vous comprenez ses sentiments  ̶   par exemple, « Wow, ça fait vraiment peur! ».

Si votre enfant ou votre adolescent fait des cauchemars :

  • Réagissez rapidement en le réconfortant quand il se réveille. Certains parents trouvent efficace de prendre leur enfant avec eux dans leur lit jusqu'à ce qu'il se sente plus en sécurité.
  • Pendant la journée, quand tout est calme, posez des questions sur le cauchemar. Parlez des sentiments qu'il suscite.
  • Revenez sur le cauchemar le lendemain. Écrivez-le avec votre enfant, puis, ensemble, inventez-lui une nouvelle fin.   
  • Aidez les enfants plus âgés et les adolescents à créer une affiche qu'ils pourront regarder quand un cauchemar les réveillera. Ils peuvent y énumérer et dessiner des choses à faire quand ils font un cauchemar, par exemple :
    • Allumer la lampe
    • Vous le raconter
    • Prendre de grandes respirations
    • Se bercer dans un fauteuil à bascule
    • Écouter de la musique apaisante
    • Faire un câlin à un animal de compagnie.

Prévention

  • Laissez votre enfant dormir avec une peluche ou une couverture spéciale. Il peut aussi partager sa chambre avec un animal de compagnie, bien que dormir avec un animal puisse nuire à une bonne nuit de sommeil.
  • Limitez le temps d'écran pendant la journée. Et éteignez les écrans une heure avant qu'il aille au lit.
  • Assurez-vous que votre enfant fait suffisamment d'activité physique (au moins une heure par jour!).
  • Assurez-vous que votre enfant ou votre adolescent dort suffisamment. Des heures de coucher et de réveil régulières, même la fin de semaine, vous y aideront.

Quand faut-il obtenir de l'aide?

Parlez à votre fournisseur de soins de santé si les cauchemars provoquent des problèmes de sommeil ou de la détresse. Les professionnels peuvent aider votre enfant de diverses façons. Les enfants et les jeunes qui font des cauchemars après un événement traumatisant pourraient avoir besoin d'un soutien plus intensif.   

Le saviez-vous?

  • Certains écrivains et artistes disent avoir trouvé de l'inspiration dans leurs cauchemars (p. ex. Stephen King et Salvador Dali).
  • Votre enfant ou votre adolescent peut avoir besoin de plus de sommeil que vous ne le pensez - les enfants de 5 à 10 ans ont besoin de 10 à 12 heures de sommeil chaque nuit, et les adolescents, de 9 à 10 heures.
  • C'est vers l'âge de 10 ans que les enfants font le plus de cauchemars. Par la suite, les cauchemars s'espacent.

Sites Web utiles

 

 

Contactez Nous