Importance des relations

Jessica House, M.A., R.P., gestionnaire, Crossroads Children's Centre

De plus en plus de jeunes enfants sont aux prises avec des problèmes de santé mentale. Nous savons que, souvent, ces problèmes commencent à se développer dès la petite enfance. Dans notre rôle de gardien de ces enfants, nous voulons savoir ce que nous pouvons faire pour les protéger des problèmes de santé mentale et pour favoriser leur développement sain dès leur naissance.

Importance des relations

Les relations sont à la base du développement des compétences. Les premières expériences que nous partageons avec nos enfants contribuent à former la structure de leur cerveau. À partir des relations avec les parents et aidants naturels,   les enfants apprennent à se connaître et à interagir avec les autres sur les plans social, comportemental et affectif. En faisant de notre mieux pour améliorer les relations qu'entretient un jeune enfant en début de vie, nous nous donnons les moyens pour prévenir les difficultés ultérieures en santé mentale.

Voici quelques gestes que nous pouvons poser pour renforcer notre relation avec nos jeunes enfants et soutenir leur développement social et affectif.

1)      Leur fournir un foyer où ils se sentent aimés et en sécurité. À la maison, établissez des routines qui sont prévisibles et réconfortantes pour vous et votre famille. En créant un milieu chaleureux et calme pour vous et votre famille, vous veillez à ce que votre enfant se sente en sécurité tout en favorisant son développement et son apprentissage.

2)      Interagir avec votre bébé ou jeune enfant. Ça semble plutôt simple. Un peu comme au tennis, vous êtes au service, vous envoyez la balle à votre adversaire, et celui-ci vous la renvoie.  Les parents/ les aidants naturels et les jeunes enfants s'engagent dans des communications bidirectionnelles qui sont essentielles au développement du cerveau. On parle souvent de relations « service-retour ». Lorsqu'un bébé gazouille et gargouille (le service), le parent ou substitut réagit et lui répond (retour). Les expressions faciales, les gazouillis et les petits gestes de bébé sont pour lui des moyens d'envoyer (service) un message auquel le parent ou aidant naturel répond de manière claire et significative. Ce volet essentiel de la relation parent/aidant naturel et enfant permet à ce dernier de développer les habiletés affectives et cognitives dont il aura besoin dans sa vie.

3)      Réconforter votre nourrisson ou jeune enfant lorsqu'il subit un stress. La manière dont nous interprétons les sentiments qu'éprouve notre enfant et dont nous y réagissons àune incidence importante sur son développement affectif. Lorsque votre enfant éprouve un stress (c.-à-d. qu'il est malade, qu'il a faim, qu'il est bouleversé sur le plan affectif, apeuré, mal à l'aise, etc.), il est important, pour que votre enfant se sente en sécurité, que vous réagissiez en temps opportun, avec sensibilité et constance. Avec le temps, les nourrissons et les jeunes enfants vont apprendre à reconnaître la réaction des parents ou aidant naturels et le sentiment qui y est associé. Ceci aura une incidence sur les expériences et les relations qu'ils connaîtront plus tard dans la vie.

4)      Prendre soin de soi. Il est parfois difficile d'être parent. Il est essentiel de bien prendre soin de soi pour ensuite être apte à prendre soin des tout-petits. Soyez indulgent à votre égard, demandez de l'aide quand vous en avez besoin et exercez-vous à prendre soin de vous-même.

Pour de plus amples renseignements

  • Parlez à une infirmière en santé publique : Appelez la ligne d'information de Santé publique Ottawa (LISPO) au 613-PARENTS [613-580-3687] (ATS : 613-580-9656) ou faites parvenir un courriel à Santé publique Ottawa à l'adresse etreparentaOttawa@ottawa.ca

 

Contactez Nous