Maladies évitables par la vaccination routinière

Coqueluche

La coqueluche est une maladie répandue. L'infection cause de violentes quintes de toux chez les jeunes et les adultes. La coqueluche est particulièrement grave pour les bébés. Les quintes de toux peuvent causer des vomissements chez la personne atteinte; les nourrissons peuvent même arrêter brièvement de respirer. La toux peut durer plusieurs semaines. La personne atteinte peut avoir de la difficulté à manger, à boire et même à respirer.

La coqueluche peut causer d'autres problèmes graves comme:

  • Une pneumonie
  • Des lésions au cerveau
  • Des crises d'épilepsie

La coqueluche se propage d'une personne à l'autre par la toux et les éternuements. Les adultes sont la principale source de transmission de la coqueluche aux bébés et aux jeunes enfants. Les adultes et les jeunes infectés peuvent transmettre la maladie aux nourrissons qui n'ont pas encore reçu le vaccin. Ces nourrissons ne seront pas entièrement protégés. Ils sont beaucoup plus à risque de subir de graves complications.

Vous pouvez prévenir la coqueluche grâce au vaccin.

Visitez le lien suivant pour en savoir plus : Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la polio et l'Haemophilus influenzae de type b (Hib) vaccin 5-en-1.

 Diphtérie

La diphtérie est une maladie grave qui touche le nez, la gorge et la peau.

La diphtérie peut causer:

  • De la fièvre
  • Un mal de gorge
  • Une enflure des ganglions
  • De la difficulté à respirer
  • Une insuffisance cardiaque
  • Une paralysie
  • La mort

Les complications possibles comprennent des problèmes respiratoires, une insuffisance cardiaque et des lésions nerveuses. La diphtérie tue environ 1 personne sur 10 parmi celles qui la contractent. Elle est généralement transmise par la toux et les éternuements.

Vous pouvez prévenir la diphtérie grâce au vaccin.

Visitez le lien suivant pour en savoir plus: Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la polio et l'Haemophilus influenzae de type b (Hib) vaccin 5-en-1.

Hépatite B 

L'hépatite B est un virus extrêmement infectieux qui affecte le foie. Le foie fabrique et emmagasine de l'énergie pour votre corps, nettoie votre sang et vous aide à digérer les aliments.

L'hépatite B est transmise par contact avec du sang infecté ou des liquides organiques, par exemple:

  • De la mère à l'enfant à la naissance
  • Pendant les relations sexuelles
  • Quand une personne infectée en mord une autre
  • Quand on partage des aiguilles souillées

Le virus peut demeurer actif jusqu'à une semaine sur des objets, comme un rasoir ou une brosse à dents. L'hépatite B ne se propage PAS par la toux et il n'y a aucun risque d'infection quand une personne vous prend dans ses bras ou que vous utilisez sa vaisselle.

L'hépatite B peut provoquer les symptômes suivants:

  • Jaunissement de la peau et du blanc des yeux
  • Fièvre
  • Faiblesse
  • Perte d'appétit
  • Douleurs articulaires

Il peut s'écouler plusieurs mois avant que les symptômes n'apparaissent. Beaucoup de personnes infectées n'ont pas ces symptômes. Elles peuvent ne pas savoir qu'elles sont infectées avant de subir une analyse sanguine.

Il n'y a pas de guérison pour l'hépatite B. La plupart des gens réussissent à se débarrasser du virus, mais certains deviennent malades, et peuvent même mourir. De 6  à 10 % des personnes infectées portent le virus la vie durant et peuvent le transmettre à d'autres. Ce virus peut aussi causer des dommages permanents au foie (cirrhose) et le cancer du foie.

Pour prévenir l'hépatite B:

  • Faites-vous vaccinner contre l'hépatite B
  • Ne touchez jamais au sang d'une autre personne
  • Assurez-vous qu'on utilise des instruments stérilisés pour le tatouage et le perçage
  • Ne partagez pas vos rasoirs, brosses à dents ou autres articles d'hygiène personnelle

Renseignez-vous sur le vaccin contre l'hépatite B.

l'Haemophilus influenzae de type b (Hib)

Même si le terme « influenzæ » fait partie de son appellation, le germe de l'Hib ne cause pas l'influenza. Avant que le vaccin contre l'Hib ne soit utilisé, le germe de l'Hib causait souvent de graves infections chez les enfants. Il constituait la cause la plus fréquente de méningite purulente chez les enfants âgés de deux mois à cinq ans. La méningite est une grave infection du liquide et de la membrane qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière. Elle peut causer des dommages cérébraux, des problèmes d'apprentissage et de développement, la surdité ainsi que la cécité. Chez les enfants, elle peut causer la mort dans un cas sur 20 et de graves incapacités (lésions nerveuses, surdité) dans 15 cas sur cent.

De plus, le germe de l'Hib cause une grave infection de la gorge, à proximité du larynx. Ce type d'infection, qui peut rendre la respiration difficile chez l'enfant, s'appelle épiglottite. Le germe de l'Hib peut également donner lieu à une infection des poumons (pneumonie) et à des infections des os et des articulations.

Ce sont les enfants de moins de cinq ans qui présentent le risque le plus élevé de contracter des maladies attribuables au Hib et ce risque est encore plus élevé chez ceux qui fréquentent des garderies. Le germe de l'Hib se transmet d'une personne à l'autre par la toux et les éternuements.

Visitez le lien suivant pour en savoir plus: Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la polio et l'Haemophilus influenzae de type b (Hib) vaccin 5-en-1.

Méningococcie 

La méningococcie est causée par la bactérie Neisseria meningitidis. Environ 10% des gens sont porteurs de la bactérie, qui se loge au fond de la gorge ou du nez, mais la plupart des gens ne tombent pas malades. La méningococcie entraîne une enflure des membranes qui enveloppent le cerveau et de la moelle épinière (méningite) ou une grave infection du sang.

La maladie se transmet par contact direct avec la salive ou le mucus d'une personne infectée, notamment par:

  • Les baisers
  • Le partage d'ustensiles
  • Le partage de verres ou de bouteilles d'eau
  • Le partage de cigarettes

La maladie ne se propage PAS par le simple fait d'être en présence d'une personne infectée.

Pour prévenir la méningococcie:

  • Faites-vous vacciner
  • Ne partagez pas d'objets personnels comme les ustensiles, les verres ou les bouteilles d'eau
  • Lavez-vous souvent les mains à l'eau et au savon

Visitez la page suivante pour en savoir plus: Vaccin conjugué contre le méningocoque de souche C.

Oreillons

Les oreillons sont une infection virale qui cause:

  • De la fièvre
  • Des maux de tête
  • Une enflure douloureuse des joues, de la mâchoire et du cou

Les oreillons touchent surtout les enfants âgés de 5 à 9 ans, mais ils peuvent aussi toucher les très jeunes enfants. Ils peuvent se transformer en encéphalite, une infection du cerveau. La méningite ourlienne ne cause habituellement pas de lésions permanentes. Depuis quelque temps, des éclosions se sont produites chez les adolescents et les adultes.

Les oreillons peuvent causer:

  • Une enflure douloureuse des testicules chez environ le quart des adolescents et adultes de sexe masculin
  • Une infection douloureuse des ovaires chez 1 femme sur 20
  • Un risque accru de fausse couche durant les trois premiers mois de grossesse
  • La surdité chez certaines personnes

On peut contracter les oreillons par la toux et les éternuements, ou même en parlant avec une personne infectée. Ils peuvent aussi se propager par le contact avec la salive d'une personne infectée.

Vous pouvez prévenir les oreillons grâce au vaccin.

Visitez le lien suivant pour en savoir plus : Vaccin antirougeoleux, antiourlien et antirubéoleux (ROR) vaccin 3-en-1.

 Pneumococcie invasive (PI)

La pneumococcie invasive (PI) est une infection bactérienne qui peut causer une des maladies suivantes:

  • Une pneumonie (infection pulmonaire)
  • Une bactériémie (infection du sang)
  • Une méningite (infection des membranes qui recouvrent le cerveau et de la moelle épinière)

Ces infections peuvent entraîner des problèmes durables comme la surdité, et même causer la mort. L'infection pneumococcique est aussi une cause fréquente d'otites.

La bactérie se propage par la salive et les gouttelettes respiratoires expulsées par une personne infectée quand elle tousse ou éternue. La bactérie peut aussi se propager par le partage d'objets du quotidien, comme:

  • Les boissons (bouteilles, pailles)
  • Les ustensiles
  • Les jouets (que les enfants mettent dans leur bouche)

Il arrive que les antibiotiques ne parviennent pas à éradiquer ces bactéries: on parle alors de résistance aux antibiotiques. Dans de tels cas, l'infection est plus difficile à traiter.

Le vaccin permet de prévenir la pneumococcie invasive.

Visitez la page suivante pour en savoir plus: Vaccin antipneumococcique conjugué.

Poliomyélite

La poliomyélite (ou polio) est une maladie grave que l'on peut contracter en consommant de l'eau ou de la nourriture contaminées par le virus de la polio. Elle se propage aussi d'une personne à l'autre. Cette maladie peut causer des lésions nerveuses et paralyser une personne de façon permanente.

La polio peut paralyser les muscles qui servent à respirer, à parler, à manger et à marcher. Elle peut aussi causer la mort. Même si la polio a été éradiquée en Amérique, il y a encore un risque de la contracter lors d'un voyage ou au contact d'une personne qui revient d'un autre pays.

Il n'y a pas de remède contre la polio, seulement des traitements. Vous pouvez prévenir la polio grâce au vaccin.

Visitez le lien suivant pour en savoir plus : Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la polio et l'Haemophilus influenzae de type b (Hib) vaccin 5-en-1.

Rotavirus

Le rotavirus est une infection courante qui entraîne des vomissements et de la diarrhée chez les nourrissons et les enfants. Il s'agit d'une maladie très contagieuse, qui se propage facilement des enfants infectés aux autres enfants, aux bébés et parfois aux adultes. La plupart des enfants auront été infectés par le rotavirus au moins une fois avant d'atteindre cinq ans.

Les symptômes suivants sont possibles:

  • Fièvre
  • Vomissements
  • Diarrhée liquide fréquente
  • Douleurs abdominales pouvant durer de 3 à 8 jours

Dans de rares cas, certains enfants de moins de deux ans pourraient présenter une diarrhée si grave qu'elle nécessite une visite à l'hôpital.

Les symptômes se déclarent de 24 à 72 heures après qu'une personne a été infectée.

Chez les nourrissons et les enfants, le rotavirus peut entraîner une perte de liquides organiques (déshydratation) qui peut nécessiter une visite à l'urgence ou une hospitalisation et l'administration d'un soluté intraveineux. Les enfants qui ont un système immunitaire affaibli pourraient éprouver des symptômes plus graves pendant une période prolongée.

Vous pouvez prévenir le rotavirus grâce au vaccin.

Visitez la page suivante pour en savoir plus: Vaccin antirotavirus (PDF).

Rougeole

La rougeole peut être une infection grave. Elle entraîne:

  • Une forte fièvre
  • De la toux
  • Une éruption cutanée
  • Un écoulement nasal
  • Un larmoiement

La rougeole dure d'une à deux semaines. Un enfant atteint sur dix contracte des infections aux oreilles ou une pneumonie (infection pulmonaire). Environ un enfant atteint sur mille contracte une encéphalite, c'est-à-dire une infection du cerveau, qui peut causer des lésions cérébrales et un retard du développement. Chez les femmes enceintes, la rougeole peut aussi provoquer une fausse couche ou un accouchement prématuré.

La rougeole est très contagieuse. Elle se propage facilement et rapidement d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements, et on peut même l'attraper simplement en parlant avec une personne infectée. La période de contagion s'étend de quatre jours avant l'apparition de l'éruption cutanée à 4 jours après l'apparition, au plus tard.

Vous pouvez prévenir la propagation de la rougeole grâce au vaccin. Les personnes atteintes doivent être placées en isolement pour freiner la propagation.

Visitez le lien suivant pour en savoir plus : Vaccin antirougeoleux, antiourlien et antirubéoleux (ROR) vaccin 3-en-1.

Rubéole

La rubéole est généralement une maladie bénigne chez les enfants. Près de la moitié des cas de rubéole ne présentent pas d'éruption cutanée.

La rubéole peut causer:

  • De la fièvre
  • Un mal de gorge
  • Une enflure des ganglions du cou
  • Une éruption cutanée dans le visage et sur le cou
  • Des douleurs et des courbatures temporaires et une enflure des articulations (fréquentes chez les adolescents et les adultes, surtout de sexe féminin)
  • Des troubles temporaires de la coagulation
  • Une encéphalite, c'est-à-dire une infection du cerveau

La rubéole peut entraîner une arthrite chronique (inflammation des articulations).

La rubéole est très dangereuse pour les femmes enceintes. Si une femme contracte la rubéole en début de grossesse, le bébé risque fortement de développer une embryopathie rubéolique. Il peut en mourir ou être gravement handicapé.

On peut contracter la rubéole par le contact ou en parlant avec une personne infectée, et par la toux et les éternuements. Elle peut aussi se transmettre par le contact avec la salive d'une personne infectée.

Vous pouvez prévenir la rubéole grâce au vaccin.

Visitez le lien suivant pour en savoir plus : Vaccin antirougeoleux, antiourlien et antirubéoleux (ROR) vaccin 3-en-1.

 Tétanos

Le tétanos est une maladie grave. Les bactéries forment des spores qui vivent dans la terre et la poussière. Vous pouvez contracter la maladie si vous avez une coupure sur la peau et qu'elle entre en contact avec de la terre contenant la bactérie qui cause le tétanos. Ces bactéries se trouvent partout, généralement dans la terre, la poussière et le fumier. Le tétanos ne se propage pas d'une personne à l'autre.

Le tétanos provoque des crampes dans les muscles du cou, des bras, des jambes et du ventre. Il peut aussi causer des convulsions douloureuses assez graves pour briser des os. Même s'il est traité rapidement, le tétanos tue 2 personnes sur 10 parmi celles qui le contractent.

Le vaccin contre le tétanos est le seul moyen de prévenir la maladie.

Visitez le lien suivant pour en savoir plus : Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la polio et l'Haemophilus influenzae de type b (Hib) vaccin 5-en-1.

 Varicelle

La varicelle est causée par le virus varicelle-zona. Beaucoup de parents ont eu la varicelle. Vous connaissez peut-être l'éruption cutanée rouge et les cloques qu'elle entraîne. Le vaccin contre la varicelle est maintenant donné à tous les enfants dans le cadre du calendrier d'immunisation de routine. Les enfants nés en 2010 ou après doivent le recevoir pour pouvoir fréquenter l'école.

Les enfants souffrant de varicelle peuvent présenter:

  • De la fatigue
  • Des maux de tête
  • De la fièvre pouvant atteindre 39 °C
  • Des frissons
  • Des douleurs musculaires ou articulaires (1 jour ou 2 avant l'apparition de l'éruption cutanée)
  • Des cloques rouges qui provoquent des démangeaisons et qui peuvent se trouver partout sur le corps

Les cloques sèchent et forment des croûtes au bout de quatre à cinq jours. La varicelle peut entraîner les complications suivantes :

  • des infections de la peau, des oreilles et de la moelle épinière;
  • une pneumonie;
  • une encéphalite, c'est-à-dire une infection du cerveau.

Le risque de complications augmente avec l'âge.

La varicelle se propage facilement de personne à personne. On peut la contracter par la toux et les éternuements, ou même en parlant avec une personne infectée. Il est aussi possible de contracter la varicelle en touchant une cloque ou le liquide qu'elle contient.

Vous pouvez prévenir la varicelle grâce au vaccin.

Visitez la page suivante pour en savoir plus: Vaccin contre la varicelle.

Virus du papillome humain (VPH) 

Le VPH est une forme d'infection transmise sexuellement. Il y a plus d'une centaine de souches du VPH qui touchent différentes parties du corps. Jusqu'à 75% des gens entrent en contact avec le VPH au cours de leur vie. Il peut disparaître en 2 ans sans traitement, mais, chez certaines personnes, il peut provoquer:

  • Des verrues anales et génitales
  • Le cancer du col de l'utérus, du pénis ou de l'anus
  • Le cancer de la tête ou du cou

Les verrues génitales sont de petites bosses qui ressemblent parfois à des fleurettes de chou-fleur. Elles sont de couleur rose, incarnat, blanche, brune ou grise. Un professionnel de la santé peut vous examiner pour déceler la présence de verrues génitales. Il n'est pas facile de se débarrasser de ces verrues et le traitement peut être douloureux.

Le VPH se transmet surtout par contact de la peau des régions génitales de quelqu'un qui est infecté. Cela comprend le pénis, le scrotum, le vagin, la vulve ou l'anus. Baiser ou toucher la région génitale peut faire propager le VPH. L'acte sexuel proprement dit n'est pas nécessaire pour être infecté. De nombreuses personnes infectées ne savent pas qu'elles ont le virus et risquent d'infecter les autres à leur insu.

Pour prévenir le VPH:

  • Passez un test! Bien qu'il n'y ait pas de dépistage de routine du VPH, des tests Pap réguliers permettent de détecter la présence de lésions précancéreuses sur le col de l'utérus

Renseignez-vous sur le vaccin contre le virus du papillome humain (VPH) 

 

Avez-vous d'autres questions?

  • Communiquez avec une infirmière en santé publique. Contactez le centre d'information santé publique Ottawa au 613-PARENTS [613-727-3687] (ATS : 613-580-9656) ou par courriel à EtreParentaOttawa@ottawa.ca

 

 

 

 

 

 

Contactez Nous