Orientation sexuelle : Comment puis-je soutenir mon enfant ?

Orientation sexuelle et offre de soutien aux jeunes gais, lesbiennes, bisexuels(les), bispirituel(les), ou en questionnement

Comment puis-je soutenir mon enfant ?

Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario

Les jeunes GLBTBQ peuvent rencontrer de nombreuses difficultés au fur et à mesure qu'ils reconnaissent et acceptent leur orientation sexuelle. Ils se soucient de la réaction de leurs proches, peuvent se sentir isolés et être la cible d'intimidation ou de harcèlement. Si ces jeunes n'obtiennent pas le support dont ils ont besoin, ils seront plus enclins à souffrir de problèmes mentaux, d'alcoolisme et de toxicomanie.

  1. Reconnaissez l'orientation sexuelle de votre jeune. Parlez-en avec lui. Votre adolescent risque de se sentir rejeté si vous agissez comme si de rien n'était ou que vous évitez le sujet. Posez-lui des questions sur les choses que vous n'arrivez pas bien à comprendre, comme « À quel moment as-tu commencé à te rendre compte que tu étais peut-être homosexuel ? ».
  2. Offrez-lui votre soutien. Vous pouvez lui dire « Je t'aime comme tu es, dis-moi comment je peux t'aider. Je tiens à t'apporter mon soutien, dis-moi ce que je peux faire -- J'aimerais te serrer dans mes bras ». S'il est d'accord, proposez à votre jeune de faire partie d'un groupe de soutien pour les jeunes homosexuels.
  3. Surveillez votre adolescent. Demandez-lui comment il va et comment il fait face à la situation. Questionnez-le sur l'école -- les homosexuels y sont parfois victimes d'intimidation.
  4. Ne laissez pas la colère prendre le dessus.  Si vous montrez de l'hostilité lorsque vous lui parlez de son orientation sexuelle, votre adolescent risque de se sentir rejeté. Prenez conscience de votre colère et apprenez à la calmer en vous renseignant le plus possible; rappelez-vous que l'homosexualité n'est pas un choix. Votre adolescent n'a pas décidé d'être gai pour se rebeller ou pour vous rendre la vie impossible.
  5. Appréciez le fait que votre adolescent se soit confié à vous. Il est parfois difficile d'être mis au courant d'une chose qu'on aurait préféré ignorer; vous pouvez avoir l'impression que votre enfant aurait dû garder cela pour lui. Ne lui en voulez pas de vous avoir parlé de ses doutes sur son orientation sexuelle, ni de ne pas vous l'avoir dit plus tôt. Annoncer une telle nouvelle à ses parents est souvent très difficile pour un jeune. Si vous réagissez mal lorsqu'il se confie à vous, il pourrait bien choisir de ne plus rien vous dire à l'avenir.
  6. Cherchez de l'aide. Discutez avec d'autres parents de jeunes homosexuels ou de lesbiennes. Certains parents ressentent de la honte, mais rappelez-vous qu'il n'y a rien de déshonorant à être le parent d'un jeune gai. Respectez l'intimité de votre jeune -- vérifiez auprès de lui avant d'en faire part à d'autres personnes.
  7. Continuez de faire les choses que vous faites habituellement. Louez un film. Allez magasiner. Partagez un repas. Faites des sorties en famille. Votre adolescent a les mêmes besoins que les autres jeunes. Les adolescents s'intéressent à toutes sortes de choses, même si leurs relations sentimentales prennent beaucoup de place dans leur vie.

Information fournie par CHEO

Plus d'information:

Contactez Nous