Prévenir les piqûres de moustiques et de tiques

Les sorties en nature sont une excellente façon de passer du temps en famille. Ottawa offre de nombreux sentiers, boisés et paysages à explorer. Mais avant de sortir en plein air, prenez des mesures pour prévenir les piqûres de tiques et de moustiques et faites-en une routine familiale.

Tiques

Les tiques se trouvent le plus souvent dans les zones boisées, arbustives, jonchées de feuilles et les herbes hautes, qui leur procurent ombre et humidité, ainsi que dans les bandes de terrain qui les bordent. On retrouve ces habitats dans toute la région géographique d’Ottawa. 

Que puis-je faire pour protéger ma famille des piqûres de tiques?

Des moyens simples vous permettent de réduire l’exposition aux tiques. Faites-en une routine si vous prévoyez fréquenter des lieux propices aux tiques.

  • Appliquez un écran solaire une demi-heure avant la sortie, afin qu’il soit absorbé par la peau. 
  • Une fois dehors, appliquez sur la peau exposée et les vêtements un insectifuge contenant du DEET ou de l'icaridine et homologué au Canada. On peut utiliser les insectifuges contenant du DEET en toute sécurité, pourvu que l’on suive le mode d’emploi et qu’on applique la bonne concentration selon l’âge. Visitez le site de Santé Canada pour connaître la concentration qui vous convient, à vous et à vos enfants. (Les produits de combinaison écran solaire et insectifuge ne sont pas recommandés.)
  • Portez un pantalon long, un haut à manches longues, des chaussettes et des souliers, et rentrez le rebord de votre pantalon dans vos chaussettes. Il vous sera plus facile de détecter une tique sur des vêtements de couleur claire.
  • Quand vous marchez dans les bois, tâchez de rester sur les sentiers et d’éviter les herbes hautes.
  • De retour à la maison, procédez à un examen de détection de tiques sur vous-même, vos enfants et vos animaux. Prêtez une attention particulière aux orteils, aux genoux, à l’aine, aux aisselles et au cuir chevelu. Faites de ces examens quotidiens un jeu afin que vos enfants s’y prêtent de bon cœur.
  • Si vous trouvez une tique, retirez-la dès que possible. Le risque de contracter la maladie de Lyme s’accroît avec le temps de séjour de la tique sur la peau.
    • Servez-vous d’une pince fine.
    • Saisissez la tête de la tique le plus près possible de la peau et tirez lentement jusqu’à ce que la tique soit sortie.
    • Ne faites pas tourner la tique. N’utilisez pas de flamme, de lotion ni quoi que ce soit d’autre.
    • Lavez la région piquée à l’eau savonneuse.
    • Consultez votre prestataire de soins de santé si :
      • la tique est restée sur la peau 24 heures ou plus; ou
      • vous ignorez depuis combien de temps elle est sur la peau; ou
      • la tique paraît gonflée de sang, même si vous estimez que 24 heures n’ont pas passé
    • Surveillez votre état :
      • Toutes les personnes qui subissent une piqûre de tique doivent surveiller l’apparition de symptômes de la maladie de Lyme pendant 30 jours, même si elles ont reçu du médecin un antibiotique à dose unique pour prévenir la maladie.
  • Voici quelques conseils qui vous aideront à éloigner les tiques de votre domicile :
    • Tondez le gazon fréquemment.
    • Enlevez les broussailles et la couche de feuilles au sol en bordure de votre propriété, surtout si le pourtour du terrain est planté d’arbres ou d’herbes hautes.
    • Nettoyez le sol autour des mangeoires d’oiseaux afin de ne pas attirer de mulots, de campagnols ou d’autres petites bêtes porteuses de tiques.
    • Dissuadez les chevreuils d’accéder à votre terrain, car ils sont des hôtes de la tique.
    • Gardez votre bois de chauffage propre, sec, surélevé et en retrait de la maison.
  • Renseignez vos enfants sur les tiques. Encouragez-les à vous dire s’ils en trouvent une afin que vous puissiez la retirer en toute sécurité. Très petites, les tiques ne sont pas faciles à voir. La nymphe est de la taille d’une graine de pavot; la tique adulte fait la taille d’une graine de sésame.

Camps d’été et garderies

  • Si vos enfants fréquentent un camp d’été ou une garderie, assurez-vous que la personne responsable comprenne que l’application d’un écran solaire et d’un insectifuge avant les sorties fait partie de vos exigences.
  • Demandez à cette personne comment le camp ou la garderie détecte les tiques sur les enfants. Vous devez être averti des sorties en forêt de votre enfant afin de pouvoir procéder, après coup, à un examen de détection des tiques.
  • Pour en savoir davantage sur les tiques et la maladie de Lyme, visitez le site de Santé publique Ottawa

Moustiques

Pour vous protéger, vous et votre famille, contre les piqûres de moustiques, suivez ces conseils :

  • Appliquez sur la peau exposée et les vêtements un produit homologué qui éloigne les moustiques. On peut utiliser des insectifuges contenant du DEET en toute sécurité, pourvu que l’on suive le mode d’emploi et qu’on applique la bonne concentration selon l’âge. Visitez le site de Santé Canada pour connaître la concentration qui vous convient, à vous et à vos enfants.
  • Exposez le moins possible de peau en portant un pantalon long, un haut ample à manches longues, des chaussettes et des souliers. Rappelez-vous que les moustiques sont attirés par les couleurs foncées et que leur piqûre peut traverser les tissus fins et les vêtements moulants.
  • Évitez les sorties entre la brunante et l’aube; c’est la période d’activité préférée des moustiques. Ces derniers sont aussi actifs le jour, près des lieux ombragés et boisés.
  • Assurez-vous que les moustiquaires de votre maison soient bien ajustées et en bon état.

Gare à l’eau stagnante

Savez-vous que les moustiques pondent leurs œufs dans l’eau stagnante (qui est immobile et ne s’écoule pas)? Ils ont besoin d’eau pour se reproduire.

Voyez s’il y a de l’eau stagnante autour de votre maison. Ce pourrait être une activité amusante à faire avec vos enfants! Vous pourriez trouver de l’eau stagnante dans les endroits suivants :

  • les vieux pneus ou ceux qui servent de balançoires (astuce : percez de grands trous dans ces pneus pour drainer l’eau qu’ils contiennent)
  • les citernes pluviales (astuce : recouvrez chaque ouverture de moustiquaire)
  • les jouets
  • les pots à fleurs et leurs plateaux
  • les pataugeoires
  • les meubles de jardin
  • les brouettes
  • tout objet susceptible de retenir la moindre quantité d’eau pendant une semaine

Pour éviter la stagnation d’eau :

  • nettoyez régulièrement les descentes pluviales afin de prévenir les bouchons;
  • inclinez les embarcations et tout autre matériel pour les vider de leur eau;
  • rafraîchissez l’eau des bains d’oiseaux au moins une fois par semaine.

Pour de plus amples renseignements sur les moustiques, consultez le site de Santé publique Ottawa

Contactez Nous