Le travail et l'accouchement

Le travail et l'accouchement 

 

Travail prématuré

Qu'est-ce que le travail prématuré?

Une grossesse normale, dite « à terme », dure de 37 à 42 semaines. Durant le travail, l'utérus se contracte, ce qui entraîne l'ouverture du col. Le travail prématuré est un travail qui commence avant 37 semaines de grossesse.

 Qui est à risque de travail prématuré?

Le travail prématuré peut survenir lors de n'importe quelle grossesse, même si la femme est en santé. Les médecins ne connaissent pas toutes les raisons pour lesquelles le travail se déclenche parfois trop tôt. Il est essentiel que les femmes enceintes et leur partenaire puissent reconnaître le travail prématuré et sachent quoi faire si cela ce produit. Les femmes dont le risque de travail prématuré est plus élevé sont celles:

  • qui attendent leur premier bébé
  • qui ont eu un bébé prématuré auparavant
  • qui attendent plus d'un bébé (grossesse multiple)
  • qui fument
  • dont le poids est insuffisant
  • dont l'alimentation ne comprend pas assez d'aliments sains
  • dont la vie est très stressante
  • qui ont une infection vaginale ou urinaire
  • qui ont déjà eu un avortement

 Quels sont les risques pour le bébé?

Le travail prématuré peut entraîner une naissance prématurée. Plus un bébé naît tôt, plus grands sont ses risques de souffrir de problèmes de santé à long terme. Certains bébés prématurés ne sont pas assez forts pour survivre.

 Quels sont les signes d'un travail prématuré?

Les signes qui indiquent un travail prématuré peuvent être des sensations nouvelles ou différentes des sensations habituelles. Voici certains signes importants à surveiller:

  • écoulement vaginal soudain et abondant ou écoulement continu et peu abondant de liquide du vagin
  • saignement vaginal
  • contractions de l'utérus ou changement de la façon dont vous vous sentez normalement
  • douleur sourde au bas du dos
  • sensation de pression pelvienne (pesanteur au bas du ventre)
  • augmentation de la quantité de sécrétions vaginales

Vous pourriez aussi avoir simplement l'impression que « quelque chose ne va pas ».

 Que dois-je faire si je présente des signes de travail prématuré?

Si vous présentez un de ces signes après la 20e et avant la 37e semaine de grossesse, rendez-vous immédiatement à l'hôpital. Si vous ne pouvez vous y rendre tout de suite, téléphonez à l'unité des naissances pour demander conseil.

Insuffisance de poids à la naissance

Qu'est-ce que l'insuffisance de poids à la naissance?

On considère qu'un bébé a un poids insuffisant lorsqu'il pèse moins de 2 500 g (5,5 livres) à la naissance. Le poids de naissance est une des mesures qui permettent d'évaluer la santé des bébés. Il est important que le poids à la naissance d'un bébé soit sain, car cela favorise le développement complet en l'enfant. Les bébés dont le poids est insuffisant à la naissance courent des risques élevés de souffrir de problèmes de santé à long terme. De plus, les bébés très petits peuvent avoir besoin de soins particuliers.

 Quelles sont les causes de l'insuffisance de poids à la naissance?

2 causes peuvent faire en sorte qu'un bébé naisse avec un poids insuffisant.

  • Naissance prématurée. Il s'agit des cas où le bébé naît avant la 37e semaine de grossesse.
  • Retard de croissance intra-utérin. Cela signifie que la croissance du fœtus n'était pas adéquate avant sa naissance. Le retard de croissance intra-utérin peut être causé par des problèmes de placenta, par l'état de santé de la mère ou encore par des anomalies congénitales.

 Quels sont les facteurs de risque du poids insuffisant à la naissance?

Certaines femmes risquent davantage d'avoir un bébé dont le poids à la naissance est insuffisant. Certains des facteurs de risque sont:

  • une naissance prématurée
  • une grossesse multiple (plus d'un bébé)
  • le tabagisme
  • la consommation d'alcool
  • la consommation de drogues illicites
  • un gain de poids insuffisant de la mère pendant la grossesse
  • l'âge de la mère
  • une mauvaise alimentation pendant la grossesse

 Comment puis-je réduire les risques que mon bébé ait un poids insuffisant?

Le travail n'est pas plus facile si le poids du bébé est insuffisant. Si vous êtes inquiète ou avez besoin d'aide, discutez-en avec une personne en qui vous avez confiance.

Dernières semaines de grossesse

À l'approche de la date prévue de votre accouchement, vous pourriez vous sentir excitée ou irritable. Continuez de répéter les mesures de confort avec votre personne de soutien durant le travail. Voici quelques autres astuces qui pourraient vous être utiles dans les dernières semaines de grossesse.

Repos

Essayez de dormir au moins 8 heures par nuit. Si c'est possible, essayez aussi de faire une sieste dans l'après-midi. Votre repos pourrait être interrompu par des sensations de serrement dans votre utérus ou par de fréquentes envies d'uriner causées par la pression du bébé sur votre vessie.

 Position dans le lit

Utiliser beaucoup d'oreillers pourrait vous aider à vous installer confortablement. Essayez de vous étendre sur le côté et de placer un oreiller sous votre ventre et un autre entre vos genoux. Pour vous lever, roulez sur le côté et poussez avec vos bras.

 Protection du matelas

Dans les dernières semaines, vous devriez protéger votre matelas au cas où vous perdiez vos eaux. Une solution pour ce faire est d'utiliser un grand sac à ordures: coupez le bas du sac et un des côtés et placez le sac déplié entre le matelas et le drap.

 Repas

Vous pourriez trouver plus facile de manger plus souvent, en petites quantités, puisque votre estomac est à l'étroit. Pour éviter les brûlures d'estomac, évitez les aliments épicés ou gras. Suivez le Guide alimentaire canadien pour vous assurer de consommer les aliments sains dont votre bébé et vous avez besoin.

 Soins des seins

Portez un soutien-gorge offrant un bon soutien pour assurer votre confort. Si vos seins sont très lourds, vous pouvez porter un soutien-gorge léger la nuit.

 Regain d'énergie

Vous pourriez ressentir un regain d'énergie quelques jours avant le début du travail. Essayez de conserver votre énergie pour le travail et l'accouchement.

 Changements corporels

La descente du bébé (allégement) est le moment où le bébé se positionne dans votre bassin. À partir de ce moment, vous pourriez ressentir des resserrements de l'utérus et avoir des pertes vaginales plus abondantes. Vous devrez aussi aller uriner plus souvent. Il pourrait être plus difficile de trouver une position confortable pour dormir, et vous aurez peut-être mal au bas du dos.

 Choses à faire en tant que femme enceinte

  • préparez votre valise pour l'hôpital
  • continuez de répéter chaque jour des techniques de relaxation et de respiration
  • faites une promenade quotidienne (sauf si votre fournisseur de soins de santé vous a imposé des restrictions)
  • reposez-vous le plus possible

 Choses à faire en tant que partenaire

  • contribuez aux tâches ménagères
  • pratiquez des techniques de relaxation et de respiration
  • encouragez la femme enceinte à se reposer
  • offrez-lui des distractions
Plan de naissance

L'accouchement est l'un des événements les plus remarquables de la vie. Il est important que votre bébé et vous vous sentiez accueillis et aimés.

  • demandez-vous de qui vous aimeriez être entourée à la naissance de votre enfant. Au moment de faire votre choix, pensez à votre sécurité, à votre confort et au type de soutien que vous aimeriez avoir.
  • dans votre plan de naissance, vous pouvez inscrire ce qui est important pour vous et votre partenaire ou personne de soutien durant le travail
  • discutez de vos choix avec votre fournisseur de soins de santé
  • apportez votre plan de naissance à l'hôpital pour que le personnel sache ce que vous désirez

Il est souhaitable que votre personne de soutien et vous vous prépariez au travail et à l'accouchement. Chaque naissance est unique, et chaque femme a des besoins et des désirs qui lui sont propres. Votre plan de naissance permettra aux personnes qui vous aideront de savoir quelles méthodes vous désirez utiliser pour atténuer la douleur de l'accouchement. Votre plan devrait être souple, puisque tous les outils ne sont pas accessibles dans tous les hôpitaux. Gardez l'esprit ouvert et rappelez-vous que les choses pourraient ne pas se dérouler comme prévu.

Le rôle de la personne de soutien durant le travail est d'offrir de l'amour et du soutien à la mère pour qu'elle se sente en sécurité et en confiance. Cette personne doit se préparer à jouer un rôle très actif. Elle doit discuter avec la mère de la façon dont l'accouchement se déroulera. Elle doit également se renseigner sur le travail et l'accouchement et sur les techniques pour atténuer la douleur. La mère et la personne de soutien devraient répéter ensemble ces techniques avant l'accouchement. La personne de soutien doit aussi apprendre à aider la femme enceinte à se détendre et à respirer en rythme.

Voici quelques éléments que vous pouvez inclure dans un plan de naissance.

Je veux que les personnes suivantes soient à mes côtés pendant l'accouchement:

  • mon partenaire
  • d'autres personnes (amis / membres de la famille)
  • une doula (une accompagnante à la naissance professionnelle)

Outils pour prendre en charge la douleur pendant le travail:

  • différentes positions de travail (lien vers les positions de travail)
  • mouvement (marche, balancement pelvien)
  • ballon d'accouchement
  • garder la vessie et l'intestin vides
  • contre-pression (dans le bas du dos)
  • sachets chauffants
  • compresses/sachets froids
  • eau (bain, bain tourbillon, douche)
  • massage (mains, pieds, dos)
  • concentration sur un point focal
  • visualisation (imaginer un lieu réconfortant et se concentrer sur cette image)
  • pression au niveau des hanches

Autres choix:

  • accompagnement par le partenaire ou la personne de soutien durant le travail pour toutes les procédures nécessaires
  • possibilité de bouger et de marcher
  • prise de photos ou de vidéos
  • positions pour la naissance
  • lumières tamisées, salle tranquille

Autres possibilités pour atténuer la douleur:

  • neurostimulation transcutanée (TENS)
  • narcotiques (sorte d'antidouleurs)
  • oxyde de diazote
  • analgésie épidurale
  • analgésie épidurale avec déambulation

À la naissance de mon bébé, je veux:

  • le voir naître
  • aider à le faire sortir
  • avoir le contact peau-à-peau avec mon bébé le plus longtemps possible
  • Faire don du sang du cordon ombilical de mon bébé à la Banque de sang ombilical de la Société canadienne du sang  
  • que des photos ou des vidéos soient prises
  • avoir une période réservée à la famille après la naissance du bébé
  • recevoir de l'aide pour allaiter mon bébé dans les 30 minutes suivant sa naissance
  • que les infirmières attendent que nous soyons prêts à quitter la salle d'accouchement avant de mettre de l'onguent antibiotique dans les yeux de mon bébé
Douleur durant le travail

Plusieurs raisons expliquent la douleur pendant le travail, comme l'étirement du col de l'utérus. La pression exercée par le bébé contre les organes internes pendant sa descente dans le bassin et le vagin est une autre cause. La plupart des femmes ressentent de la douleur pendant les contractions, et l'expérience de douleur pendant le travail est unique à chacune. Voici quelques autres facteurs qui pourraient influer sur la douleur ressentie:

  • vos expériences passées avec la douleur
  • le soutien que vous recevez des gens qui vous entourent
  • la peur
  • l'anxiété
  • la tension

Vous pouvez faire beaucoup pour atténuer la douleur de l'accouchement. Vous pouvez par exemple essayer des techniques de relaxation et de respiration, des massages et des changements de position pendant le travail. Les mesures de confort aident bon nombre de femmes à gérer la douleur pendant le travail. Lorsque ces mesures ne fonctionnent plus, il est possible d'avoir recours à des médicaments contre la douleur. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à en parler avec votre fournisseur de soins de santé.

Étapes du travail
Début du travail

Allégement

Survient habituellement de 2 à 4 semaines avant le début du travail chez les femmes qui attendent leur premier bébé. L'utérus s'abaisse de 3 doigts au-dessous de l'extrémité du sternum quand le bébé descend dans le bassin. Cela facilite la respiration, mais vous aurez besoin d'uriner plus souvent à cause de la pression accrue sur votre vessie.

Expulsion du bouchon muqueux

Pendant la grossesse, un bouchon de mucus se forme à l'ouverture du col de l'utérus. Lorsque le col de l'utérus commence à ramollir et à se dilater, ce bouchon de mucus est expulsé. Il est possible qu'un peu de sang se trouve dans ce mucus, parce que la pression exercée par le bébé peut entraîner la rupture de quelques-uns des minuscules vaisseaux sanguins dans le col de l'utérus. Ce phénomène se produit quelques jours ou même quelques semaines avant le début du travail. Ce n'est pas douloureux.

Rupture des membranes (ou rupture des eaux)

La rupture des membranes peut se produire comme un écoulement vaginal soudain et abondant ou encore comme un écoulement continu et peu abondant de liquide. Le liquide amniotique est incolore et inodore. La poche des eaux peut se rompre au début du travail ou plus tard. Dans les dernières semaines de votre grossesse, pensez à garder avec vous des serviettes hygiéniques et une serviette dans votre sac à main ou dans l'auto, au cas où. Si vous croyez avoir perdu vos eaux, téléphonez à votre fournisseur de soins de santé ou à l'hôpital et suivez les instructions qu'on vous donnera.

Contractions

On parle de contraction lorsque l'utérus se resserre puis se détend. Ce sont les contractions qui poussent le bébé vers le bas et qui entraînent sa naissance.

Les vraies contractions:

  • rayonnent comme une gaine du bas du dos au bas de l'abdomen. Elles ressemblent aux crampes de la période menstruelle.
  • deviennent plus fortes, durent plus longtemps et se rapprochent au fil du temps
  • ne disparaissent pas avec la pratique d'une activité légère
  • permettent au col de l'utérus de s'ouvrir (dilatation) et de se ramollir (effacement du col)

Les fausses contractions:

  • sont ressenties dans le bas de l'abdomen et dans l'aine
  • ne deviennent pas plus fortes, ne durent pas plus longtemps et ne se rapprochent pas au fil du temps
  • elles demeurent stables, et ne suivent pas de rythme particulier
  • sont soulagées quand vous marchez ou changez de position
  • n'entraînent pas la dilatation du col de l'utérus

Distinguer les vraies contractions des fausses contractions:

  • si vous étiez en train de bouger, essayez de vous reposer ou de vous asseoir. Les vraies contractions ne disparaissent pas. Les fausses contractions s'atténueront.
  • si vous étiez assise ou vous reposiez, essayez de marcher. Les vraies contractions augmenteront en intensité avec l'activité. Les fausses contractions s'atténueront.
  • prenez un bain chaud. La chaleur fera augmenter l'intensité des vraies contractions. Les fausses contractions s'atténueront.

Si vous n'êtes pas certaine que vous avez de vraies contractions, téléphonez à l'unité des naissances de votre hôpital.

Rappel

Les contractions, la perte des eaux ou un changement des pertes vaginales survenant avant 37 semaines peuvent être des signes de travail prématuré. Si vous êtes en travail prématuré, rendez-vous immédiatement à l'hôpital.

Ce que vous pouvez faire au début du travail:

  • mangez
  • téléphonez à votre fournisseur de soins si vous avez des inquiétudes
  • continuez vos activités normales
  • rendez-vous à l'hôpital:

    • quand vous perdez vos eaux
    • quand vous avez des contractions toutes les 5 minutes
    • au moment indiqué par votre fournisseur de soins de santé
  • si vous perdez vos eaux, utilisez une serviette hygiénique et non un tampon
Début de la première étape (phase latente)

Qu'est-ce qui se passe dans votre corps?

  • votre col de l'utérus s'efface (s'amincit) et commence à se dilater jusqu'à 3 à 4 cm
  • les contractions sont souvent irrégulières; elles sont espacées de 5 à 30 minutes et durent de 20 à 30 secondes
  • les contractions deviendront plus longues, plus fortes et plus rapprochées, et dureront de 40 à 60 secondes
  • c'est la phase la plus longue

Que pouvez-vous faire?

  • commencez à respirer lentement de façon rythmique durant les contractions
  • massez votre abdomen et pratiquez le balancement pelvien
  • urinez toutes les heures
  • mangez et buvez des sources de glucides (sucres) faciles à absorber pour maintenir votre énergie: rôties, sucettes glacées, compote de pommes, gelée (Jell-O) et pâtes alimentaires sans sauce.
  • buvez suffisamment
  • détendez-vous entre les contractions
  • restez en position debout le plus possible

Que pouvez-vous faire en tant que partenaire?

  • donnez de l'attention à la femme et encouragez-la
  • minutez et inscrivez les contractions
  • aidez-la à se détendre; utilisez le toucher pour la relaxation
  • aidez-la à respirer au besoin
  • encouragez-la à marcher
  • rappelez-lui de vider sa vessie
  • distrayez-la
Première étape (phase active)

Qu'est-ce qui se passe dans votre corps?

  • le col de l'utérus s'amincit et se dilate jusqu'à 5 à 8 cm
  • les contractions sont espacées de 2 à 3 minutes et durent de 40 à 60 secondes
  • les contractions sont plus puissantes, et la douleur sera plus fréquente, plus intense et durera plus longtemps
  • le travail peut provoquer un mal de dos léger ou très important
  • cette phase dure moins longtemps que l'étape précédente

Que pouvez-vous faire?

  • continuez la respiration lente et rythmique tant qu'elle est efficace. Vous pouvez respirer plus vite au besoin
  • concentrez-vous sur un point en particulier
  • utilisez le massage par effleurage
  • continuez le balancement pelvien entre les contractions
  • changez fréquemment de position
  • reposez-vous entre les contractions
  • continuez à uriner toutes les heures
  • essayez les méthodes de confort que vous avez indiquées dans votre plan de naissance

Que pouvez-vous faire en tant que partenaire?

  • massez votre partenaire
  • posez un linge frais sur son visage
  • offrez-lui des morceaux de glace à sucer
  • rappelez-lui de changer de position et de vider sa vessie
  • encouragez-la à se détendre
Fin de la première étape (phase de transition)

Qu'est-ce qui se passe dans votre corps?

  • le col de votre utérus se dilate de 8 à 10 cm
  • les contractions sont très fortes et durent de 60 à 90 secondes
  • elles atteignent rapidement leur intensité maximale et sont espacées de 1 à 2 minutes; chaque contraction peut avoir plus d'un point culminant
  • vous pouvez avoir des nausées ou des vomissements
  • augmentation des pertes sanguinolentes ou roses
  • si ce n'est pas déjà arrivé, vous pourriez perdre vos eaux

Que pouvez-vous faire?

  • cette phase est la plus difficile, mais aussi la plus courte
  • concentrez-vous sur une contraction à la fois
  • faites de légers massages sur votre abdomen et l'intérieur de vos cuisses
  • mettez des chaussettes et couvrez-vous avec une couverture chaude
  • essayez le halètement à un rythme de 3:1 respirations
  • détendez-vous entre les contractions
  • si les contractions deviennent intenses rapidement, vous pouvez commencer immédiatement à

respirer par halètement

  • ne retenez pas votre souffle
  • n'essayez pas d'expulser votre bébé avant que votre col de l'utérus soit complètement dilaté

Que pouvez-vous faire en tant que partenaire?

  • ne la laissez pas seule
  • dites-lui que le travail est presque terminé et que le bébé s'en vient
  • respirez avec elle
  • essuyez-lui le front avec un linge humide
  • restez calme et positif
  • frottez-lui le dos ou appliquez de la pression dans son dos
  • aidez-la à se détendre entre les contractions
  • si elle vous dit qu'elle ressent le besoin de pousser, appelez l'infirmière
Deuxième étape

Qu'est-ce qui se passe dans votre corps?

  • le col de l'utérus est complètement dilaté
  • les contractions peuvent arrêter pendant un moment
  • le bébé est poussé à travers le vagin. On peut voir le dessus de la tête du bébé à l'entrée du vagin
  • les contractions durent de 60 à 75 secondes et sont espacées de 3 à 5 minutes
  • les contractions peuvent sembler moins fortes que durant la phase de transition
  • il peut s'avérer nécessaire, dans de rares cas, que le fournisseur de soins de santé pratique une épisiotomie. Il s'agit d'une petite incision réalisée pour agrandir l'ouverture du vagin.
  • la tête du bébé sort, puis ses épaules, et enfin le reste de son corps
  • le bébé est né

Que pouvez-vous faire?

  • Attendez que votre fournisseur de soins de santé vous donne le feu vert pour pousser. Vous pourriez devoir attendre de ressentir le besoin de pousser, que votre col soit complètement dilaté et que votre bébé soit dans la bonne position.
  • attendez que les contractions recommencent avant de commencer à pousser
  • placez-vous dans une position confortable
  • poussez seulement quand vous sentez une contraction
  • détendez les muscles de votre périnée
  • détendez-vous entre les contractions
  • haletez ou soufflez lors de la sortie de la tête du bébé

Que pouvez-vous faire en tant que partenaire?

  • aidez-la à se placer en position pour pousser
  • comptez pour l'aider lorsqu'elle pousse pendant les contractions
  • rappelez-lui de haleter ou de respirer en soufflant à la sortie de la tête du bébé
  • rappelez-lui de se détendre
  • rappelez-lui de garder les yeux ouverts pour voir la naissance du bébé
Troisième étape

Qu'est-ce qui se passe dans votre corps?

  • le placenta est expulsé
  • quelques contractions sont généralement nécessaires pour expulser le placenta
  • on administre de l'oxytocine pour contrôler les saignements
  • la mère est couverte de couvertures chaudes

Que pouvez-vous faire?

  • poussez avec les contractions pour expulser le placenta
  • apprenez à connaître votre bébé, prenez-le et réconfortez-le
  • allaitez votre bébé

Que pouvez-vous faire en tant que partenaire?

  • partagez avec votre partenaire la joie de l'arrivée de votre nouveau bébé
  • aidez la maman à tenir son bébé peau-à-peau. Si elle ne peut pas, serrez bébé tout contre votre poitrine, peau-à-peau.
Quatrième étape (formation de liens affectifs et rétablissement)

Qu'est-ce qui se passe dans votre corps?

Mère

  • l'épisiotomie ou la déchirure est suturée (s'il y a lieu)

Bébé

  • le bébé subit un examen complet
  • le bébé est pesé. Le bébé, la mère et son partenaire reçoivent un bracelet d'identification
  • l'infirmière applique de l'onguent antibiotique dans les yeux du bébé et lui donne une injection de vitamine K dans la cuisse

Que pouvez-vous faire?

  • déshabillez, touchez et allaitez votre bébé et parlez-lui
  • établissez un contact visuel avec le bébé
  • commencez l'allaitement dès que possible
  • demandez à ce que les infirmières attendent que vous soyez prêts à quitter la salle d'accouchement avant de mettre de l'onguent antibiotique dans les yeux du bébé
  • mangez et buvez

Que pouvez-vous faire en tant que partenaire?

  • passez du temps de qualité avec votre bébé et la nouvelle maman
  • continuez le contact peau-à-peau
  • aidez votre partenaire à commencer l'allaitement
  • prenez des photos
  • annoncez la bonne nouvelle et faites des appels
Positions favorables pendant le travail

Le fait d'adopter différentes positions pendant le travail est une façon de réduire la douleur. Voici quelques positions à essayer :

 Position debout et penchée ou marche

  • aide à stimuler les contractions
  • utilise la gravité pour aider la descente du bébé

 Position agenouillée

  • aide à réduire la douleur au dos
  • aide le bébé à prendre une position optimale: position céphalique antérieure
  • aide à éviter les hémorroïdes

 Position assise

  • utilise la gravité pour aider la descente du bébé
  • vous permet de vous reposer entre les contractions

 Position accroupie

  • utilise la gravité pour aider la descente du bébé
  • favorise l'ouverture du bassin pour laisser place au bébé


Avez-vous d'autres questions?

  • Communiquez avec une infirmière en santé publique. Contactez le centre d'information santé publique Ottawa au 613-PARENTS [613-727-3687] (ATS : 613-580-9656) ou par courriel à EtreParentaOttawa@ottawa.ca

Contactez Nous