L’importance de bien manger quand on allaite

Manger sainement est tout aussi importants pendant l’allaitement qu’il l’était pendant la grossesse. Votre corps a besoin d’un supplément d’énergie et de nutriments pour produire du lait maternel pour votre bébé et bien s’alimenter pourra vous aider à récupérer de l’accouchement et des nuits blanches. 

Saine alimentation 
Santé Canada recommande l’allaitement exclusif de votre bébé pendant les six premiers mois et la poursuite de l’allaitement pendant deux ans ou plus. L’allaitement est bénéfique tant pour le parentallaitant que pour le bébé. Une saine alimentation est bonne pour votre santé de même que pour la production de lait, et vous devez manger un peu plus quand vous allaitez. Vous pouvez obtenir le supplément d’énergie et de nutriments dont vous avez besoin en consommant un peu plus d’aliments sains qu’à l’habitude ou en optant pour une collation santé supplémentaire chaque jour. Par exemple : 
  • ajoutez une collation santé (p. ex. fruits et yaourt ou craquelins de grains entiers avec du beurre d’arachideset/ou 

  • mangezun peu plus au repas (p. ex. un verre de lait ou une boisson à base de soya au dîner et un peu plus de céréales ou de légumes au souper). 

Reportez-vous à la page du Guide alimentaire canadien sur une saine alimentation pendant la grossesse et l’allaitementoù vous trouverez des exemples d’aliments sains ou de recettes parmi lesquels faire votre choixCela vous aidera à prendre de bonnes habitudes alimentaires pour vous et votre famille qui s’agrandit. Les seuls aliments que vous devriez éviter pendant l’allaitement sont les poissons à concentration élevée en mercure puisque ce métalpeut se retrouver dans le lait maternel. 

Allaitement et perte de poids saine 
Vous ne devriez pas essayer de perdre du poids en limitant votre apport en calories pendant l’allaitement,car cette perte de poids pourrait entraver la production de lait. Veillez plutôt à choisir des aliments sains, à manger régulièrement, à écouter votre corps et à prendre consciencede vos habitudes alimentairesVisitezle Guide alimentaire canadien pour plus d’information sur une saine alimentation pendant la grossesse et l’allaitement 
Buvez beaucoup d’eau 

Votre corps a besoin de beaucoup d’eau pour produire du lait. Demeurez hydratée en ayant toujours à portée de main une bouteille ou un verre d’eau et buvez à petitesgorgées tout au long de la journée.   

Les boissons sucrées ne sont pas nécessaires pour rester hydratés, et ne devraient pas être régulièrement consommés dans le cadre d’une alimentation saine. Consultez le Guide alimentaire canadien pour savoir commentfaire de l’eau votre boisson de choix 

Prenez conscience de votre consommation de caféine  

Limitez la quantité de caféine quotidienne que vous consommez à un maximum de500 mL (2 tassesde café ou d’autres boissons contenant de la caféine. 500 mL de café est égale à300 mg de caféine par jour, soit le maximum recommandé en grossesse et en allaitement.  

Consultez le site decouvrezlesaliments.ca pour découvrir ce qu’il faut savoir sur la caféine. 

Continuez à prendre des multivitamines 

Vos besoins en nutriments sont plus élevés pendant l’allaitement qu’avant la grossesse. Il est recommandé de continuer à prendre chaque jour des multivitamines contenant0,4 mg d’acide folique. Vous pouvez continuer de prendre vos vitamines prénatales ou demander à votre professionnel de la santé de vous en recommander.  

La consommation de certains aliments etvotre production de lait  

Selon de nombreuses données empiriquesla consommation de certains aliments pourrait vous aider à produire plus de lait, mais les preuves scientifiques à l’appui de ces données sont limitées. La production de lait dépend de la quantité de lait extraite du sein. 

Si vous craignez de ne pas produire suffisamment de lait pour votre bébé, vous pouvez obtenir de l’aide. Consultez la section de notre site Web Obtenez de l’aide pour votre allaitement. Vous y trouverez une liste des services d’aide gratuits accessibles en matière d’allaitement. Des spécialistes en allaitement peuvent vous aider à examiner la façon dont le bébé prend le sein, la position, la fréquence etles techniquesd’allaitement et à obtenir d’autres soutiens en la matière. 

Les aliments que vous consommez ne donnerontprobablement pas de gaz àvotre bébé 

Il existe peu de données confirmant que les aliments que vous mangez provoquent des gaz chez votre bébé. Il n’existe pas de liste d’aliments à éviter pendant l’allaitement.  

La plupart des bébés ont des gaz de temps à autre, et parfois davantage la nuit, en raison de leur système digestif immature. Cela n’a rien avoir avec ce que vous avez mangéQuelque chose que vous pourriez essayer cependant, c’est de réduire la quantité d’air que le bébé avale :   

  • Allaitez-le sans tarder dèsque vous observez des signes de faim. Les bébés peuvent avaler de l’air quand ils pleurent 

  • Si vous avez une forte montée de lait, vous pouvez exprimer le lait manuellementavant de donner le sein au bébé, ou encore retirer le bébé du sein pendant quelques secondes une fois que votre lait commence à couler pour le recueillir en vous aidant d’un linge ou d’une compresse d’allaitement. Vous pouvez aussi essayer d’allaiter votre bébé en position semi-inclinéepour ralentir le débit de lait. Consultezlesressources gratuitespour trouver les techniques d’allaitement qui aideront votre bébé à boire plus lentement et à avaler moins d’air 

  • Si vous donnez le biberon, utilisez une tétine à débit lent et simulez l’allaitement naturel au moyen d’un biberon 

Réduisez le risque pour bébé de développer des allergies alimentaires 
Il est inutile d’éviter les aliments allergènes courants pendant l’allaitement, même si votre bébé est à risque élevé (à moins bien sûr que vous ayez personnellement des allergies)Les enfants à risque élevé sont ceux dont un parent, un frère ou une sœur a une allergie alimentaire.  

En fait, selon les études réalisées, l’exposition précoce de bébés à risque élevé à des allergènes alimentaires courantspourrait en fait réduire le risque d’allergies alimentaires par la suiteAinsi, même une exposition par le truchement du lait maternel peut être bénéfique. Par ailleurs, quand vous commencerez l’alimentation solide vers six mois, vous pourrez donner à votre bébé des aliments comme des œufs, du poisson et du blé dans le cadre de son alimentation. Ce n’est pas parce qu’on attend avant de donner ces aliments qu’on prévient les allergies, même chez les bébés dont la famille a des antécédents d’allergies alimentaires.   

Si vous êtes dans l’indécision quant à la nécessité ou non d’éviter certains aliments allergènes pendant l’allaitement, nous vous conseillons d’en parler à votre médecin ou à un diététiste professionnelleEn effet, lsuppression de certains aliments pourrait donner lieu à des carences en vitamines et en minéraux nécessaires à votre santé et à celle de votre bébé. 

Pour en savoir plus, consultez la pageLes allergies alimentaires et les bébés du site decouvrezlesaliments.ca. 

Évitez de consommer de l’alcool, du cannabis et du tabac pendant l’allaitement 
Pour en savoir plus, visitez notre page Alcool, cannabis, tabac et TNR pendant l’allaitement.

Vous voulez parler avec un(e) diététiste professionnel(le)? 

Appelez ConnexionSanté Ontario et demandez de parler à un(e) diététiste. Disponible du lundi-vendredi 9h-17h au 811 (TTY: 1-866-797-0007) ou via l’outil de clavardage en ligne. 

 

Contactez Nous