Renseignements sur le cannabis

Enfermez les produits à base de cannabis, étiquetez-les et protégez les enfants

Les produits à base de cannabis peuvent être dangereux pour les enfants. L’intoxication au cannabis chez les bébés et les enfants est une urgence médicale.

Les signes d'ingestion de cannabis chez les enfants incluent :

  • des changements d’humeur, tels que la confusion;
  • l’agitation ou la somnolence;
  • des changements au niveau de l’appétit;
  • des nausées et des vomissements;
  • de la difficulté à parler; et des troubles d’équilibre et des difficultés respiratoires

Si votre enfant ou vous-même avez consommé accidentellement du cannabis ou autres drogues ou médicaments, téléphonez au Centre antipoison de l’Ontario en composant le 1‑800‑268‑9017.

Si votre enfant est malade et/ou a de la difficulté à respirer, composez le 9-1-1.

Une femme en position de réflexion

Vous songez à avoir un enfant?

Le cannabis peut avoir des effets négatifs sur la qualité du sperme et de l’ovule. La consommation de cannabis pendant la grossesse peut augmenter le risque que le bébé naisse prématurément ou trop petit. L’enfant pourrait aussi développer des troubles d’apprentissage au cours de sa vie. Il est plus sûr de cesser de consommer du cannabis avant de planifier une grossesse.

Plus d'info

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas cesser complètement de consommer du cannabis :

  • Essayez d’en diminuer la quantité et la fréquence.
  • Choisissez un produit de cannabis avec une dose plus faible de THC.
  • Évitez la fumée secondaire de cannabis. Faites de votre domicile et de votre voiture des environnements sans fumée. Si vous fumez, faites-le à l’extérieur et demandez aux membres de votre famille et aux visiteurs de faire de même.
  • Évitez de consommer du cannabis avec de l’alcool, du tabac, des médicaments sur ordonnance ou en vente libre.

  • Pensez à consommer des produits de cannabis comme des huiles, des capsules ou des produits comestibles plutôt que de fumer pour protéger vos poumons. Commencez avec le moins de THC possible et soyez conscient des effets retardés.

Renseignez-vous sur d'autres substances et comment planifier une grossesse en toute sécurité.

 

 

Un jeune enfant qui donne un câlin au ventre d'une femme enceinte

Information pour les personnes enceintes

Le cannabis est une plante contenant des centaines de substances chimiques. Certaines s’appellent des cannabinoïdes, comme le THC (tétrahydrocannabinol). Le THC est une substance psychoactive, ce qui signifie qu’elle affecte ta façon de réfléchir et de te sentir. Peu importe la façon de consommer le cannabis, le THC peut traverser le placenta et atteindre le bébé en développement.

Plus d'info

La recherche actuelle montre qu’il n’y a pas de quantité ni de moment sécuritaires pour consommer du cannabis pendant la grossesse ou l’allaitement. Le choix le plus sûr consiste à ne pas consommer de cannabis si tu décides d’avoir un enfant ainsi que pendant ta grossesse.

La consommation de cannabis pendant ta grossesse peut se traduire par :

  • Un petit poids à la naissance, ce qui veut dire que les bébés sont nés trop petits. Les bébés de petit poids peuvent avoir des problèmes de santé en grandissant
  • Les bébés peuvent mal dormir et être plus irrités.
  • Les enfants peuvent avoir des problèmes de comportement, d’apprentissage, de mémoire et de santé mentale en grandissant.

Qu’arrive-t-il si tu es enceinte et que tu fumes du cannabis? 

Le choix le plus sûr consiste à ne pas consommer de cannabis quand tu décides d’avoir un enfant ou si tu es enceinte. 

Le cannabis et le papier à rouler qui se consument produisent une fumée qui contient les mêmes substances chimiques dommageables et cancérigènes que la fumée de cigarette. Ces substances chimiques nuisibles sont produites par la combustion du cannabis et ne se trouvent pas dans la plante elle-même. 

Pour vous protéger toi et ton bébé de la fumée secondaire, demande à ton partenaire, à ta famille et à tes amis de ne pas fumer de cannabis près de toi ou de ton enfant. Tu peux aussi encourager ton partenaire, ta famille et tes amis à utiliser des moyens moins dommageables de consommer le cannabis comme des huiles, des capsules ou des produits comestibles plutôt que de fumer pour protéger vos poumons. Commencez avec le moins de THC possible et soyez conscient des effets retardés.

Nausées et vomissements

Les femmes qui souffrent de nausées et de vomissements pendant la grossesse devraient parler à leur professionnel de la santé des traitements sécuritaires possibles. En raison du danger potentiel associé à la consommation de cannabis pendant la grossesse, les femmes ne devraient pas de traiter elles-mêmes avec du cannabis pour soulager les nausées matinales.

Une femme qui allaite son bébé

Information pour les personnes qui allaitent

Le cannabis est une plante composée de centaines de substances chimiques. Certaines de ces substances se nomment « cannabinoïdes », dont le THC (tétrahydrocannabinol). Le THC est une substance psychoactive, ce qui signifie qu’elle affecte votre cerveau et la façon dont vous pensez, agissez et ressentez. Peu importe la façon de consommer le cannabis, le THC est absorbé par l’organisme et se retrouve dans les graisses corporelles et le lait humain. Cela signifie qu’il peut être transmis à votre bébé par l’allaitement. Il n’y a pas de quantité sécuritaire de cannabis dans le lait humain. Peu de recherches ont été faites sur le sujet, toutefois l’une d’elle a démontré que les bébés qui ont été exposés au THC par le lait humain peuvent présenter une diminution du tonus musculaire, une somnolence accrue, un faible réflexe de succion et un gain de poids lent.

Plus d'info

L’allaitement est important pour la santé du bébé et du parent. Il est plus sûr de cesser de consommer du cannabis pendant l’allaitement.

  • Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas cesser complètement de consommer du cannabis :

    • Essayez d’en diminuer la quantité et la fréquence.
    • Choisissez un produit de cannabis avec une dose plus faible de THC.
    • Évitez la fumée secondaire de cannabis pour vous et votre bébé. Faites de votre domicile et de votre voiture des environnements sans fumée. Si vous fumez, faites-le à l’extérieur et demandez aux membres de votre famille et aux visiteurs de faire de même.
    • Évitez de consommer du cannabis avec de l’alcool, du tabac, des médicaments sur ordonnance ou en vente libre.
    • Pensez à consommer des produits de cannabis comme des huiles, des capsules ou des produits comestibles plutôt que de fumer pour protéger vos poumons. Commencez avec le moins de THC possible et soyez conscient des effets retardés.

Renseignez-vous sur les autres substances et comment elles affectent les bébés qui allaitent.

Un enfant qui donne un câlin et tient un bébé

Information pour les parents de bébés et tout-petits

Les bébés et les tout‑petits aiment toucher, tenir des objets, grimper et explorer. Il est important que votre demeure soit un lieu sécuritaire pour qu’ils puissent explorer. Souvent des substances dangereuses ou toxiques se trouvent à portée de main des enfants dans la maison. L’ingestion de médicaments est la principale cause d’empoisonnement chez les enfants.

Plus d'info

Voici quelques conseils pour rendre votre demeure plus sécuritaire et pour tenir les substances nocives hors de portée des enfants :

  • Tenez compte de tous les médicaments qui se trouvent dans votre demeure, incluant ceux de vos visiteurs.
  • Rangez les substances nocives en lieu sûr, sous clé et hors de la portée et de la vue des enfants.
  • Conservez les substances nocives dans leur emballage original.
  • Ne dites jamais à vos enfants que les médicaments goûtent le bonbon.
  • Gardez à portée de main le numéro du Centre antipoison.

Gardez à l’esprit que les produits de cannabis comestibles ressemblent souvent à des aliments attrayants pour les enfants. Ne vous fiez pas simplement à l’emballage pour assurer la sécurité de votre enfant. La mention « à l’épreuve des enfants » ne signifie pas que les enfants ne peuvent pas les ouvrir.

La fumée secondaire de cannabis est nocive pour tout le monde. Elle peut causer des maladies chez les nourrissons et les jeunes enfants et affecter leur attention, leur capacité de compréhension et leur jugement. Il est plus sûr de ne pas fumer de cannabis à la maison ou près de votre enfant. Si vous fumez, faites-le à l’extérieur et demandez aux membres de votre famille et aux visiteurs de faire de même.

Apprenez davantage sur la fumée secondaire et les mesures que vous pouvez prendre

Si votre enfant ou vous-même avez consommé accidentellement des drogues ou des médicaments, téléphonez au Centre antipoison de l’Ontario en composant le 1‑800‑268‑9017.

L’intoxication au cannabis chez les bébés et les enfants est une urgence médicale.

Les symptômes d’intoxication au cannabis chez l’enfant incluent :

  • des changements d’humeur, tels que la confusion;
  • l’agitation ou la somnolence;
  • des changements au niveau de l’appétit;
  • des nausées et des vomissements;
  • de la difficulté à parler;
  • des troubles d’équilibre et des difficultés respiratoires.

Appelez le 9-1-1 si votre enfant est malade et/ou a de la difficulté à respirer.

 

 

Trois enfants lisant un livre

Information pour les parents d’enfants de 4 à 11 ans

Les enfants aiment toucher, tenir des objets, grimper et explorer. Il est important que votre demeure soit un lieu sécuritaire pour qu’ils puissent explorer. Souvent, des substances dangereuses ou toxiques se trouvent à portée de main des enfants dans la maison. L’ingestion de médicaments est la principale cause d’empoisonnement chez les enfants.

Plus d'info

Voici quelques conseils pour rendre votre demeure plus sécuritaire pour les enfants et tenir les substances nocives hors de leur portée :

  • Tenez compte de tous les médicaments qui se trouvent dans votre demeure.
  • Rangez les substances nocives en lieu sûr, sous clé et hors de portée des enfants.
  • Conservez les substances nocives dans leur emballage original.
  • Ne dites jamais à vos enfants que les médicaments goûtent le bonbon.
  • Gardez à portée de main le numéro du Centre antipoison.
  • Veillez à ce que les effets de vos visiteurs soient hors de la portée de vos enfants comme vous le faites avec les vôtres.

Gardez à l’esprit que les produits de cannabis comestibles ressemblent souvent à des aliments attrayants pour les enfants. Ne vous fiez pas simplement à l’emballage pour assurer la sécurité de votre enfant. Les emballages dits à l’épreuve des enfants ne sont pas toujours impossibles à ouvrir pour eux. Gardez les produits de cannabis comestibles hors de portée des enfants.

La fumée secondaire est nocive pour tout le monde. Elle peut causer des maladies chez les nourrissons et les jeunes enfants et affecter leur attention, leur capacité de compréhension et leur jugement. Il est plus sûr de ne pas fumer de cannabis à la maison ou près de votre enfant. Si vous fumez, faites-le à l’extérieur et demandez aux membres de votre famille et aux visiteurs de faire de même.

Apprenez davantage sur la fumée secondaire et les mesures que vous pouvez prendre.

Si votre enfant ou vous-même avez consommé accidentellement des drogues ou des médicaments, téléphonez au Centre antipoison de l’Ontario en composant le 1‑800‑268‑9017.

L’intoxication au cannabis chez les bébés et les enfants est une urgence médicale.

Les symptômes d’intoxication au cannabis chez l’enfant incluent :

  • des changements d’humeur, tels que la confusion;
  • l’agitation ou la somnolence;
  • des changements au niveau de l’appétit;
  • des nausées et des vomissements;
  • de la difficulté à parler;
  • des troubles d’équilibre et des difficultés respiratoires.

Appelez le 9-1-1 si votre enfant est malade et/ou a de la difficulté à respirer.

Information pour les parents et leurs adolescents

Le cannabis est maintenant légal au Canada, et en Ontario les personnes âgées de 19 ans et plus peuvent donc en consommer. Cependant, le cannabis reste illégal pour les personnes âgées de moins de 19 ans dans la province.

L’adolescence est une période marquée par de grands changements, aussi bien sur le plan physique qu’émotionnel. C’est aussi une période où votre adolescent peut décider de consommer des drogues, comme le cannabis.

Plus d'info

Pour vous aider à soutenir votre adolescent pendant cette période, voici comme point de départ quelques sujets qui pourraient vous être utiles :

Si vous consommez du cannabis et que vous voulez de l’aide pour réduire ou cesser votre consommation, vous pouvez :

Pour plus d'informations, voir la rubrique Navigation dans le système.

Contactez Nous