Deuil et perte- Bébés et tout-petits

Comment les nourrissons et les bambins vivent‑ils le deuil?

Une grande perte, de celle d’un jouet préféré à celle d’un être cher, peut amener l’enfant à avoir plusieurs pensées et des sentiments contrastés.  Le deuil est une épreuve. Les nourrissons et les bambins vivent le deuil pour différentes raisons : ils ont perdu un être cher ou un animal auquel ils tenaient. Ils peuvent aussi vivre un deuil quand ils doivent se séparer de leurs parents ou de leurs aidants.

Les enfants ne vivent pas le deuil comme les adultes. Ce que les enfants comprennent et la manière dont ils vivent un deuil dépendent du stade de leur développement :

  • Même s’ils ne comprennent pas la mort, les nourrissons vivent quand même un deuil. Ils peuvent montrer des signes d’angoisse en changeant de comportement, par exemple en pleurant et en s’agrippant à un aidant.
  • Les enfants de moins de trois ans ne comprennent pas que la mort est irréversible. Ils s’attendent parfois à ce que la personne disparue revienne à la vie.
  • Les bambins croient parfois que ce sont leurs pensées ou leurs gestes qui ont causé la mort ou la perte d’un être cher ou d’un objet auquel ils tenaient.
  • Ils peuvent changer de comportement; par exemple, ils souffrent parfois d’insomnie, pleurent et font des crises.

Si vous êtes inquiet de la gravité des symptômes de l’enfant ou s’ils durent trop longtemps, parlez‑en à votre médecin de famille ou à un professionnel de la santé.

Parler de la mort

Il est parfois difficile de parler à un enfant de la mort ou de lui apprendre que quelqu’un vit ses derniers jours. La plupart des gens veulent protéger les enfants contre la réalité. Il est utile de parler aux enfants de la mort avant qu’ils vivent le décès d’un être cher. La mort fait partie de la vie sous bien des aspects. Les enfants sont exposés à la mort dans les films, dans les contes et en voyant des insectes mourir. Profitez des activités du quotidien pour parler du cycle naturel de la vie et de la mort. Vous aiderez ainsi les enfants à savoir ce qu’est la mort et vous les préparerez à cette éventualité.

Parlez de la mort aux enfants ouvertement et honnêtement. Ils sont souvent en mesure de deviner ou de constater la réalité; n’essayez pas de la leur cacher.

Voici d’autres conseils :

  • Encouragez‑les à parler de leurs pensées et de leurs sentiments. Dites‑leur que même s’ils vivent un deuil, ils peuvent très bien avoir le cœur léger.
  • Apprenez aux enfants qu’un être cher vit ses derniers jours. Dites-leur la vérité et écoutez ce qu’ils en disent. Donnez‑leur le temps de poser des questions et d’exprimer leurs sentiments.
  • Évitez les expressions comme « il est décédé », « il s’en va au ciel » ou « il s’est endormi » : ces expressions pourraient être autant de sources de confusion. Servez‑vous du terme concret et parlez de la « mort ».
  • Rappelez aux enfants que ce n’est pas parce qu’on est malade que l’on meurt nécessairement.
  • Dites‑leur que ce qu’ils ressentent est normal et qu’ils peuvent très bien pleurer. Aidez‑les à exprimer leurs sentiments en les encourageant à parler, à peindre, à dessiner, à jouer avec des marionnettes et à écouter de la musique.
  • Aidez‑les à se sentir en sécurité. Veillez à ce que leur routine reste la même.

Mort, religion et culture

Les religions et les cultures adoptent différentes croyances sur la mort et différentes traditions pour les funérailles et l’inhumation. L’information ci‑dessus vise à vous donner une ligne de conduite générale quand vient le moment d’aborder la question de la mort ou d’une perte. Se rapprocher de sa communauté confessionnelle peut aussi être utile, pour vous comme pour les vôtres.

Pour en savoir plus sur la manière d’aborder la question de la mort avec les enfants et sur l’aide à leur apporter quand ils vivent un deuil, veuillez consulter : deuildesenfants.ca.

Pour vous renseigner sur les initiatives locales, veuillez consulter :

Avez-vous d'autres questions?

  • Connectez-vous avec une infirmière autorisée de Santé811 pour obtenir des conseils de santé gratuits, sécurisés et confidentiels. Le service est disponible 24 heures par jour, jours par semaine en anglais et en français, avec une assistance en traduction également proposée dans d'autres langues. Appelez le 8-1-1 ou visitez Health811.ontario.ca.
  • Connectez-vous avec un navigateur communautaire du 2-1-1 pour obtenir des informations sur les programmes et les ressources communautaires dans l'Est de l'Ontario. Le service d'assistance téléphonique est disponible  24 heures par jour, jours par semaine et dans de nombreuses langues différentes. Appelez le 2-1-1 ou visitez 211ontario.ca.
  • Connectez-vous avec une infirmière de la santé publique et d’autres parents sur la page Facebook Être parent à Ottawa
  • Il existe une variété de services pour aider votre enfant à grandir en bonne santé à Ottawa.
  • Vous pouvez mettre à jour le dossier d'immunisation de votre enfant avec l'application CANImmunize ou l’outil en ligne Connexion immunisations Ontario (CION)
  • Si vous avez reçu un message de Santé publique Ottawa, comme une lettre ou un appel concernant la vaccination, une maladie infectieuse ou un manquement au contrôle des infections, veuillez appeler au 613-580-6744 et écouter attentivement les options du menu.

Contactez Nous