Votre santé mentale pendant la grossesse et après la naissance

La « santé mentale périnatale » désigne la santé et le bien-être émotionnels des personnes durant la grossesse et la première année qui suit l’accouchement.  

La grossesse, l’accouchement et le début de la grossesse sont souvent perçus comme des moments d’enthousiasme et de grande joie pour les futurs parents. Ce sont également des moments de grands changements et de stress. Votre humeur pourrait passer rapidement de l’enthousiasme ou du bonheur à la tristesse ou à un sentiment de dépassement. Il est important de prendre soin de votre santé mentale, car cela : 

  • favorise le développement d’un lien d’attachement sécurisant avec votre bébé; 
  • contribue à renforcer votre résilience et votre capacité de gérer votre stress;
  • vous permet d’atteindre plus facilement votre plein potentiel, en tant qu’individu, et parent.
Astuces pour vous aider à prendre soin de votre santé mentale périnatale 

Bien que le fait d’avoir une saine alimentation et une vie active et d’en apprendre plus au sujet de la grossesse contribue à promouvoir votre santé physique, cela renforce également votre santé mentale et votre résilience. Voici quelques autres astuces pour favoriser votre santé mentale durant la grossesse et après l’accouchement:

Créer un réseau de soutien

Pensez aux personnes en qui vous avez confiance qui peuvent vous apporter un soutien émotionnel et pratique positif, comme un conjoint, un ami ou un voisin. 

  • Parlez-leur pour déterminer de quelle façon ils peuvent vous aider, notamment en :
    • vous écoutant et en acceptant la façon dont vous vous sentez; 
    • vous procurant un réconfort et un soutien;
    • vous cuisinant un repas que vous pouvez garder au congélateur;
    • s’occupant de votre bébé pendant que vous prenez une douche, mangez un repas ou rattrapez le sommeil perdu. 
  • Découvrez des endroits où vous pouvez établir des liens sociaux ou nouer de nouvelles amitiés, par exemple en vous impliquant dans votre communauté religieuse ou culturelle, en participant à des cours de yoga prénatal, ou en prenant contact avec un service communautaire, comme les centres pour l’enfant et la famille ON y va.  

  • Téléphonez ou parlez en ligne avec des amies pour trouver un soutien, surtout si vous demeurez loin de vos proches. 

  • Trouvez des façons de vous détendre. 

    • Éteignez vos écrans, et réservez-vous un moment de la journée pour prendre de grandes respirations, vous détendre et faire le vide. 
    • Réservez-vous un moment pour prendre une marche et profiter de la nature. 
    • Rencontrez un(e) ami(e) pour discuter et vous amuser. 
    • Écoutez de la musique que vous aimez. 
Apprendre à gérer le stress et les défis 

Le stress peut faire normalement et sainement partie de la vie quotidienne. Un certain stress peut aider à gérer les nombreuses demandes liées au travail, à la famille, à l’entraide et à la vie quotidienne. Toutefois, le stress peut devenir accablant et être à l’origine de problèmes de santé mentale, et peut accroître le risque de maladie mentale périnatale. Il est important de réfléchir à des façons dont vous pouvez réduire et gérer le stress, et à des endroits où vous pouvez obtenir de l’aide lorsque vous en avez besoin. Voici quelques exemples de façons de gérer le stress que vous pouvez commencer à mettre en pratique: 

  • Parlez de vos sentiments et de vos réflexions à une personne ou un groupe qui vous soutient. Avoir une personne qui vous écoute, vous encourage et vous réconforte fait du bien.  

  • Remettez en question vos pensées négatives, car elles peuvent avoir une incidence sur votre perception de vous-même, sur votre rôle de parent et sur la façon de vous occuper de votre bébé et d’interagir avec lui ou elle. 

  • Tâchez de garder les choses simples, et sachez qu’il est tout à fait acceptable de dire «non», et de ne pas vous en mettre trop sur les épaules. Vous avez besoin de temps pour récupérer de l’accouchement et vous occuper de votre bébé. 

  • Réfléchissez au problème auquel vous faites face et essayez de le comprendre, puis planifiez des étapes simples pour relever ce défi. Vous pourriez, par exemple, appeler un(e) ami(e) ou un membre de votre famille pour qu’ils vous apportent une aide supplémentaire pendant que vous nourrissez votre bébé 

 Le fait de demander de l’aide ouvre la porte à un soutien, à un traitement et à des services. 

Si vous êtes en situation de crise, veuillez appeler la ligne de crise de santé mentale; (accessible 24 heures sur24 et 7 jours sur 7) au 613-722-6914 ou, si vous êtes à l’extérieur d’Ottawa, sans frais au 1-866-996-0991.

Comment puis-je aider en tant que conjoint(e) ou personne de soutien? 

Si vous êtes conjoint(e) ou personne de soutien, vous pouvez aider en: 

  • écoutant et en respectant ses sentiments et ses pensées; 

  • reconnaissant les changements sur le plan de la santé mentale ou de l’humeur; 

  • réconfortant la personne et en créant une atmosphère sécurisante pour qu’elle vous parle; 

  • vous occupant du bébé pendant que la personne se repose; 

  • aidant la personne à joindre son professionnel de la santé et à trouver les ressources dont elle a besoin.  

Si votre proche est en situation de crise, veuillez appeler la ligne de crise de santé mentale; (accessible 24 heures sur24 et 7 jours sur 7) au 613-722-6914 ou, si vous êtes à l’extérieur d’Ottawa, sans frais au 1-866-996-0991. 

Qui est plus susceptible d’éprouver des troubles de santé mentale durant la période périnatale? 

Certaines personnes pourraient éprouver des troubles de santé mentale durant la grossesse et après l’accouchement. Voici quelques épreuves de vie qui peuvent augmenter le risque: 

  • antécédents de maladie mentale avant ou durant la grossesse; 

  • problèmes de santé durant la grossesse; 

  • accouchement difficile;

  • grossesse imprévue;  

  • événement de vie à caractère stressantcomme le décès d’un proche; 

  • manque de soutien social; 

  • expérience passée et présente de violence et d’abus; 

  • pauvreté ou situations de logement instables; 

  • problèmes de santé liés à la consommation de substances; 

  • difficulté à dormir. 

Toutefois, il est important de savoir que les personnes qui présentent ces risques ne souffriront pas toutes d’un trouble de santé mentale. Une personne peut réduire ses risques en mettant sur pied un réseau de soutien social, en reconnaissant tout changement relatif à sa santé mentale ou son humeur, et en parlant avec un professionnel de la santé pour obtenir l’aide dont elle a besoin. 

Quels sont les symptômes dbaby blues, de la dépression ou de l’anxiété périnatale?

Les nouveaux parents vivent de nombreux changements émotionnelsIl est important de prendre soin de soiIl est également important de se renseigner sur la dépression post-partum, ainsi que sur les signes et symptômes de dépression et danxiété périnatales, et de savoir où trouver de l’aide. Les signes et symptômes ci-dessous sont à surveiller:

Baby Blues Dépression ou anxiété périnatale  Psychose post-partum

Le baby blues est fréquent, et se manifeste trois à quatre jours après l’accouchement, alors que votre corps se rétablit et guérit, et que vous vous adaptez à votre nouveau bébé. Quand vous avez le baby blues, vous pourriez vivre ou vous sentir: 

  • agitée 

  • irritable

  • fatiguée

  • découragée 

  • triste et larmoyante 

  • ou avoir de la difficulté à manger ou à dormir 

  

Tous ces sentiments sont normaux et ne nécessitent habituellement aucun traitement, autre que de la compréhension, du repos et un soutien. S’ils durent plus de deux semaines, il est important de parler à un professionnel de la santé. 

Bien qu’on ne connaisse pas entièrement la cause de la dépression ou de l’anxiété périnatale (en anglais seulement), elle peut se manifester durant la grossesse, peu après l’accouchement ou quelques mois plus tard. La dépression peut survenir chez environ 10 à 25 % des parents qui donnent naissance, et l’anxiété peut être plus courante. Les partenaires peuvent également souffrir de dépression. Elle peut commencer pendant la grossesse ou après la naissance du bébé.   

  

Vous pourriez vivre ou vous sentir : 

  • triste, seule et désespérée 

  • coupable ou honteuse 

  • agitée ou irritable 

  • frustrée ou fâchée 

  • anxieuse ou en proie à des attaques de panique 

  • accablée 

  • pleurs fréquents 

  • difficulté à dormir 

  • perte d’appétit 

  • difficulté à vous concentrer ou à prendre des décisions 

  • perte d’intérêt envers les activités que vous aimiez auparavant 

  • pensées effrayantes ou troublantes 

  • pensées d’automutilation ou de suicide 

  

Si vous éprouvez l’un ou l’autre de ces symptômes, vous devriez obtenir de l’aide le plus rapidement possible. Appelez un fournisseur de soins de santé pour parler de vos préoccupations et pour accéder aux ressources dont vous avez besoin. Les symptômes peuvent durer plusieurs mois et mener aux conséquences suivantes :  

  • naissance prématurée  

  • insuffisance de poids à la naissance 

  • fausse couche 

  • soins prénataux insuffisants 

  • dépression périnatale ou troubles anxieux (en anglais seulement) 

  • difficulté à établir une relation positive avec votre bébé 

  • difficulté à établir un lien d’attachement sécuritaire avec votre bébé  

La psychose post-partum est très rare; elle touche 1 personne sur 1 000. Demandez immédiatement de l’aide si vous éprouvez l'un des symptômes suivants :

  • voir ou entendre des choses qui ne sont pas vraiment là 

  • sentiment de confusion extrême 

  • sentiment d’être déconnectée de la réalité 

  • penser à vous faire mal ou à faire mal à votre bébé 

  

Appelez un fournisseur de soins de santé, ou rendez-vous au service des urgences de votre localité.

Si vous êtes en situation de crise, veuillez appeler la Ligne de crise de santé mentale (accessible 24 heures sur24 et 7 jours sur 7) au 613-722-6914 ou, si vous êtes à l’extérieur d’Ottawa, sans frais au 1-866-996-0991.

Ressources et services

Vous pouvez demander l’accès à ces services:

Le programme Bébés en santé, enfants en santé offre des visites à domicile pour aider les personnes enceintes et les familles qui ont des enfants, de la naissance à l’âge scolaire. Ce programme a pour but d’aider les parents qui ont besoin de plus de soutien pour assurer un bon départ à leurs enfants

Groupes de soutien périnatal
Groupes de soutien parental
Accès aux services de consultation et de santé mentale
  • Counseling, on connecte fournit un accès à une séance de consultation par téléphone ou par vidéo le jour même ou le lendemainCe service s’adresse aux enfants, aux jeunes, aux adultes et aux familles d’Ottawa et des environs 

  • AccèsSMT.ca est une nouvelle façon d’accéder à un soutien, des services et des soins dans l’est de l’OntarioVous serez jumelé(e) à un professionnel qui vous dirigera vers les services dont vous avez besoin à partir d’un réseau d’organismes partenairesCe service s’adresse aux personnes âgées de 16ans et plus 

  • 1Appel1Clic fournit des services d’accès et de navigation propices et coordonnés d’une manière qui intègre les soins de santé mentale exceptionnels, fiables et sûrsofferts par les organismes de l’équipe Santé Les enfants avant tout dans la région de l’est de l’Ontario. Ce service s’adresse aux personnes âgées de 21ans et plus. 

  • La clinique de counseling sans rendez-vous offre des séances de consultation en personne, par téléphone et par vidéoconférences en anglais, en français, en arabe, en espagnol, en somali, en cantonais et en mandarin dans différents établissements. 

  • Life with a Baby(en anglais seulement)offre des services de consultation en santé et de psychothérapie à l’intention des parents en Ontario. 

  • esantementale.ca donne accès à un répertoire interactif des mesures de soutien et des services de santé mentale. 

  • Connex Ontario vouspermet d’appeler, d’envoyer des messages texte, de clavarder ou d’envoyer des courriels en vue de trouver des ressources et des services dans votre communauté 

  • Espace mieux-être Canada offre des services de soutien en matière de santé mentale et deconsommation de substances aux personnes du Canada et aux Canadiens à l’étrangerGratuit et virtuel, 24/7.

Cahiers d’exercices, guides et ressources d’apprentissage autonome 

Avez-vous d'autres questions?

  • Connectez-vous avec une infirmière autorisée de Santé811 pour obtenir des conseils de santé gratuits, sécurisés et confidentiels. Le service est disponible 24 heures par jour, jours par semaine en anglais et en français, avec une assistance en traduction également proposée dans d'autres langues. Appelez le 8-1-1 ou visitez Health811.ontario.ca.
  • Connectez-vous avec un navigateur communautaire du 2-1-1 pour obtenir des informations sur les programmes et les ressources communautaires dans l'Est de l'Ontario. Le service d'assistance téléphonique est disponible  24 heures par jour, jours par semaine et dans de nombreuses langues différentes. Appelez le 2-1-1 ou visitez 211ontario.ca.
  • Connectez-vous avec une infirmière de la santé publique et d’autres parents sur la page Facebook Être parent à Ottawa
  • Il existe une variété de services pour aider votre enfant à grandir en bonne santé à Ottawa.
  • Vous pouvez mettre à jour le dossier d'immunisation de votre enfant avec l'application CANImmunize ou l’outil en ligne Connexion immunisations Ontario (CION)
  • Si vous avez reçu un message de Santé publique Ottawa, comme une lettre ou un appel concernant la vaccination, une maladie infectieuse ou un manquement au contrôle des infections, veuillez appeler au 613-580-6744 et écouter attentivement les options du menu.

Contactez Nous