Est-ce que votre ado termine ses études secondaires cette année?

Dernière révision - le 6 mars 2020

Appliquez ces conseils pour atténuer les risques associés aux fêtes de fin d’études et autres événements, comme les bals de finissants!

La fin du secondaire est une période très emballante pour les jeunes et pour les parents! Votre ado participera peut-être à différentes activités de 12e année, notamment des rallyes, des voyages du congé de mars et des célébrations de fin d’études comme le bal de finissants. Pour de nombreuses personnes, le bal de finissants est une soirée nostalgique au cours de laquelle les jeunes se réunissent pour célébrer l’amitié et partager des souvenirs. Bien que, en tant que parents, il puisse être agréable pour vous de vivre ces événements avec vos jeunes, il est tout aussi important de parler des incidents moins plaisants qui pourraient survenir pendant cette période.

Saviez-vous que la saison des bals de finissants, qui a lieu du 15 mai au 30 juin, coïncide avec l’augmentation annuelle notable des visites à l’urgence liées à la consommation d’alcool chez les jeunes de 14 à 18 ans à Ottawa?

Vous êtes la première ligne de défense de votre ado contre la consommation de drogues, notamment l’alcool. Discutez ouvertement avec votre jeune des risques associés à la consommation de substances et aidez-le à trouver des moyens de diminuer les comportements à risques et de faire des choix plus sécuritaires.

 

Voici un aide-mémoire contenant des conseils pour faire la fête prudemment ainsi que des sujets de discussion qui vous aideront, vous et votre ado, à vous préparer à une année de fin d’études plus sécuritaire :

✓  Parlez-en souvent et ouvertement. Soyez facile d’approche, ne portez pas de jugement et laissez votre enfant vous en montrer; apprenez à connaître son monde. Pour en savoir plus sur la façon d’aborder le sujet des drogues avec vos enfants, consultez  : Les jeunes et les opioïdes.

✓   Assurez-vous qu’un plan de sécurité est en place. Encouragez votre jeune à avoir une stratégie de sortie, si jamais il sent que sa sécurité est en jeu. Assurez-vous qu’un retour sécuritaire à la maison est prévu pour votre ado et que celui-ci connaît les risques associés à la conduite avec facultés affaiblies par le cannabis, l’alcool et d’autres drogues. Pour en savoir plus, visionnez : Fêter prudemment, bal plus sécuritaire : Un message de Santé publique Ottawa.

✓   Insistez sur l’importance de composer le 9-1-1. Dites à votre jeune de demander de l’aide et de ne pas avoir peur d’appeler le 9-1-1 quand la santé et la sécurité de quelqu’un sont en danger. En cas d’urgence, les jeunes déclarent que leurs parents seraient les premiers qu’ils appelleraient. Toutefois, il est important de savoir quoi faire.

✓   Apprenez à reconnaître les signes et les symptômes d’une surdose d’opioïdes. N’importe qui peut faire une surdose. Les décès par surdose d’opioïdes peuvent être évités. Restez à l’affût. Apprenez à reconnaître les signes et les symptômes et à réagir rapidement, en consultant : Les jeunes et les opioïdes.

✓   Connaissez vos responsabilités. Il est possible que votre ado vous demande d’organiser une fête avant ou après le bal. Il y a plusieurs éléments à garder en tête lorsqu’on accepte d’organiser une telle réception, en particulier la responsabilité. Les parents peuvent être tenus responsables, faire l’objet d’une enquête et même être accusés, s’ils permettent à des mineurs de consommer des boissons alcoolisées et du cannabis chez eux. Pour en savoir plus au sujet de la Loi sur la responsabilité parentale, visionnez : Fêter prudemment, bal plus sécuritaire : Un message du Service de police d'Ottawa

✓   Renseignez-vous sur les activités qui sont sanctionnées et celles qui ne le sont pas. Trouvez les activités auxquelles votre ado prévoit participer et vérifiez auprès de la direction de l’école si celle-ci les sanctionne ou non. Si l’école sanctionne une activité, elle en assure la supervision et en assume la responsabilité. Si l’école ne sanctionne pas l’activité, elle n’y participe pas et ne peut en être tenue responsable. Les activités non sanctionnées sont habituellement organisées par les élèves ou des entreprises privées qui seraient tenues responsables. Pour en savoir plus, visionnez : Fêter prudemment, bal plus sécuritaire : Un message de votre école

✓   Abordez le sujet du consentement avec votre jeune. Toute relation sexuelle nécessite un consentement mutuel. La loi stipule qu’une personne doit être EN MESURE de donner son contentement. Elle doit donc être suffisamment alerte, consciente et sobre pour prendre une décision éclairée. Parlez avec votre ado du risque que la consommation de substances peut représenter en ce qui a trait aux rapports sexuels consensuels. Pour obtenir d’autres renseignements et pour savoir comment amorcer la conversation sur le consentement, consultez : Consentement.

 

Nous espérons que vous et votre jeune aurez une expérience formidable en cette année de fin d’études. Amorcez la conversation et préparez-vous pour le bal des finissants longtemps à l’avance. Pour plus de conseils à partager avec votre ado sur la façon de fêter prudemment et d’assurer un bal des finissants plus sécuritaire, consultez : Fêter en toute sécurité.

 

Contactez Nous